Sondage : 63% des Français ont une mauvaise opinion des Verts

le
33
Sondage : 63% des Français ont une mauvaise opinion des Verts
Sondage : 63% des Français ont une mauvaise opinion des Verts

«L'écologie se meurt de ses chamailleries et de ses divisions», a mis en garde la secrétaire nationale d'EELV, Emannuelle Cosse, ce samedi après-midi. Comme en écho, les écologistes apparaissent aussi impopulaires que divisés, dans le sondage* réalisé par Odoxa pour «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France». 63 % des personnes interrogées disent avoir une mauvaise image d'eux (contre seulement 35% de bonnes opinions) et 72% les jugent «divisés».

«Ils pâtissent d'une image détestable», constate Gaël Sliman, président d'Odoxa, qui relève : «A part le président François Hollande qui rivalisait d'impopularité avec eux (65% de mauvaises opinions lors de son dernier passage sur le crible) et Zlatan Ibrahimovic qui faisait encore pire il y a quinze jours (79%), mais dont la popularité a été testée juste après avoir traité la France de pays de merde, nous n'avons jamais enregistré un aussi fort niveau de rejet que celui qu'obtiennent les écologistes.»

Il y a certes «une raison conjoncturelle» à cela : avec la crise, les Français situent l'environnement au dernier rang de leurs priorités (3%), parmi sept thématiques testées, loin derrière l'emploi (43%) ou le pouvoir d'achat (19%).

Mais, révèle notre sondage Odoxa, il y existe aussi «une raison plus structurelle liée aux responsables Verts eux-mêmes». Outre qu'ils les jugent «divisés» à 72%, les Français les trouvent «sectaires» (52%), ni «courageux» (54%), ni «sympathiques» (50% contre 46%), ni «proches des préoccupations des Français» (68%), ni «compétents» (64%), ni «crédibles» (68%).

Les personnes interrogées leur reconnaissent toutefois «des convictions profondes» (61%) et estiment qu'ils «jouent un rôle positif pour l'environnement» (59%). Maigre consolation.

Retrouvez l'intégralité de ce sondage dans l'édition du «Parisien» - «Aujourd'hui en France» à paraître ce dimanche.

*Enquête réalisée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • trador8 le lundi 6 avr 2015 à 13:48

    Je ne voterais jamais pour eux, et pourtant je suis 1 million de fois plus écologiste que ces f...... !!

  • trador8 le lundi 6 avr 2015 à 13:46

    L'écologie n'est pas uniquement de gauche qu'elle hypocrisie !

  • trador8 le lundi 6 avr 2015 à 13:40

    Jean Vincent Placé celui qui rit quand on l'imite en Chinois? ......

  • trador8 le lundi 6 avr 2015 à 13:39

    Pourraient

  • 445566ZM le lundi 6 avr 2015 à 11:47

    Après le passage de madame Duflot, il faut encore quelques années d'incitation pour ressusciter la confiance des investisseurs. Les écologistologues pourrait-ils s'occuper (uniquement) de l'écologie ?

  • olef31 le lundi 6 avr 2015 à 11:28

    Vous n'avez pas encore compris les verts que l'écologie n'est ni de gauche ni de droite. Jean-Vincent Placé veut absolument rentrer dans le Gouvernement.... qu'importe s'il reste à la botte des socialistes. Quelle tristesse. J'ai souvent voté vert, désormais c'est fini, et bien fini. Gardez votre indépendance, bon sang !!!

  • M3435004 le lundi 6 avr 2015 à 10:26

    «L’écologie se meurt de ses chamailleries et de ses divisions», Et de son sectarisme gauchiste et anarchisant, violent et irresponsable.

  • davidnad le lundi 6 avr 2015 à 10:24

    je suis d'accord avec l'écologie mais pas sous la forme d'un parti.

  • rodde12 le lundi 6 avr 2015 à 10:07

    Grace aux vers les français vont à la pèche au lieu de voter. En votant ils obligent l'état à verser une manne aux partis politiques. Dites avec moi allez les vers!

  • b.renie le lundi 6 avr 2015 à 06:45

    Il est évident que l'écologie ne peut être un sujet de promotion politique. C'est trop sérieux.Il faut des associations libres et influentes mais pas des jeux politiques trop contraints par d'autres choses plus pressantes immédiatement.