Sommet du G20 : Macron se pose en chantre de l'écologie

le
0
Sommet du G20 : Macron se pose en chantre de l'écologie
Sommet du G20 : Macron se pose en chantre de l'écologie

« Je suis l'un des leadeurs mondiaux sur le climat. » Tel est, en substance, selon un bon connaisseur du dossier, la posture que souhaite adopter Emmanuel Macron, alors que s'ouvre, ce vendredi à Hambourg (Allemagne), un G 20 sous haute tension dont ne pourrait bien sortir, en la matière, qu'un texte constatant des désaccords. Rien d'anodin, donc, à ce que le plan Climat ait été annoncé à la veille de cette réunion des grands de ce monde. « Macron voulait aller au G 20 avec ce plan », poursuit cette même source.

 

LIRE AUSSI

> Echauffourées à Hambourg avant l'ouverture du G20

 

« C'était important dans la séquence. Le message qu'il veut porter, c'est que maintenant il faut faire », fait-on valoir à l'Elysée. Même si, l'Allemagne assurant la présidence du G 20, c'est la chancelière Angela Merkel qui est aux avant-postes, le président français se rend à Hambourg avec la volonté de voir conforté l'engagement des Etats membres (Etats-Unis exceptés) en faveur de l'accord de Paris, mais aussi d'aborder la question du financement et de la solidarité envers les pays en difficulté.

 

Macron, militant de la lutte contre le réchauffement climatique ? Qui l'aurait cru, il y a un an ? Pas Corinne Lepage, la présidente de Cap 21. Approchée par Macron au printemps 2016, elle lui signifie alors ceci : « Vos positions sur le diesel, le nucléaire... C'est antinomique avec ce que j'ai fait toute ma vie. » Le ministre de l'Economie est, à l'époque, plus connu pour sa promotion des autocars, sa volonté d'assouplir les normes ou sa prise de position en faveur de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes...

 

Un comité de travail sur l'environnement

 

Sous l'influence de la petite équipe qui travaille à la partie environnement de son programme - outre une trentaine d'experts, l'ex-PS Arnaud Leroy, l'écolo Matthieu Orphelin et Corinne Lepage, finalement convaincue par la main tendue -, mais aussi de ses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant