Sommet de l'Otan : Chicago en état de siège

le
0
Des milliers de forces de sécurité ont été déployées dans la ville qui accueille le sommet de l'Otan et où ont convergé de nombreux manifestants pacifistes.

Un déploiement de milliers de forces de sécurité était visible hier dans les rues de Chicago, aux alentours du centre de convention de Lakeside, où s'est ouvert le sommet de l'Otan en début d'après-midi. Il fallait montrer patte blanche pour pénétrer dans l'enceinte du centre, accessible seulement par navette pour les journalistes, après accréditation et fouille systématique des sacs par des hommes du Secret Service accompagnés de chiens.

Des vedettes des garde-côtes équipées de mitrailleuses sillonnaient la rivière Chicago et le lac Michigan, pour éviter tout débordement pendant le sommet, où Barack Obama devait accueillir les 28 dirigeants des pays de l'Alliance ainsi que d'autres chefs d'État invités. Des milliers de manifestants devaient effectuer une marche à partir d'un parc voisin vers le lieu de la rencontre. «Otan rentre chez toi», disaient les pancartes des manifestants, des pacifistes et des membres du mouvement Occupy Wall Street. Samedi soir, des c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant