Sommet colombo-vénézuélien lundi à Quito

le
0

CARACAS, 17 septembre (Reuters) - Le président vénézuelien Nicolas Maduro et son homologue colombien Juan Manuel Santos se rencontreront lundi à Quito pour tenter de désamorcer la crise diplomatique suscitée par un différend frontalier, ont fait savoir les deux pays. Les autorités vénézuéliennes ont fermé récemment plusieurs postes de douane et procédé à l'expulsion de 1.500 Colombiens dans le cadre de ce qu'elles présentent comme un plan de lutte contre la contrebande et la criminalité. Selon les Nations unies, l'opération, condamnée par Bogota, a fait 16.000 déplacés parmi les Colombiens établis du côté vénézuélien de la frontière, ce qui a soulevé une vague d'indignation. Le conservateur Juan Manuel Santos et le socialiste Nicolas Maduro, qui accuse ouvertement la droite colombienne de comploter contre lui, ne se sont pas rencontrés depuis le début de la crise. "Nous l'avons obtenu (...) La rencontre aura lieu lundi prochain à Quito. Je suis prêt. J'ai mon stylo pour signer un accord de paix", a dit le président vénézuélien. La ministre colombienne des Affaires étrangères, Maria Angela Holguin, a confirmé l'information, ajoutant que l'entretien aurait lieu en présence des présidents équatorien et uruguayen. (Corina Pons, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant