Sommes-nous trop nombreux sur Terre ?

le
0
La population mondiale comptait autour de 7,3 milliards d?habitants en 2015. Elle a été multipliée par sept au cours des deux derniers siècles, et devrait continuer à croître jusqu?à atteindre peut-être 11 milliards à la fin du XXIe siècle.
La population mondiale comptait autour de 7,3 milliards d?habitants en 2015. Elle a été multipliée par sept au cours des deux derniers siècles, et devrait continuer à croître jusqu?à atteindre peut-être 11 milliards à la fin du XXIe siècle.

En 2017, la population mondiale a franchi le seuil de 7 milliards et demi. Elle ne comptait qu'un milliard d'habitants en 1800 et a donc été multipliée par sept et demi depuis (voir la figure ci-dessous). Elle devrait continuer à croître et pourrait atteindre près de 10 milliards en 2050. Pourquoi la croissance devrait-elle se poursuivre ? La stabilisation est-elle envisageable à terme ? La décroissance tout de suite ne serait-elle pas préférable ?

Si la population mondiale continue d'augmenter, c'est en raison de l'excédent des naissances sur les décès ? les premières sont près de trois fois plus nombreuses que les seconds. Cet excédent apparaît il y a deux siècles en Europe et en Amérique du Nord lorsque la mortalité commence à baisser dans ces régions, marquant les débuts de ce que les scientifiques appellent la transition démographique. Il s'étend ensuite au reste de la planète, lorsque les avancées de l'hygiène et de la médecine et les progrès socio-économiques atteignent les autres continents.

Une population africaine en pleine croissance

La croissance démographique a atteint un taux maximum de plus de 2 % par an il y a cinquante ans et a diminué de moitié depuis, pour atteindre 1,1 % en 2017 (voir la figure ci-dessous).

Elle devrait continuer de baisser dans les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant