Sommes-nous à la veille d'un flash crash ?

le , mis à jour le
11
Bob Janjuah, stratège chez Nomura (© http://bobjanjuah.blogspot.fr)
Bob Janjuah, stratège chez Nomura (© http://bobjanjuah.blogspot.fr)

Bob Janjuah chez Nomura met l’accent sur des thèmes centraux qui préoccupent les investisseurs : la croissance globale continue à décevoir les attentes des économistes, favorisant la « guerre des devises », l’inflation hors énergie n’est pas visible à l’horizon malgré des politiques monétaires très expansionnistes qui provoquent une hausse plus instable de nombreux actifs financiers, à des niveaux parfois dangereux.

La croissance des heures travaillées aux Etats-Unis reste faible et le taux de participation des américains au marché du travail est retombé à un plus bas de plusieurs décennies, pas vu depuis les années 70. Cette période fut parmi les pires après 1945, en termes de croissance et de performance boursière. Enfin, le stratège évoque la crise grecque qui remet en question la stabilité de la zone euro.    

Bob Janjuah constate un regain de volatilité sur les actions américaines et une remontée des écarts de rendements entre la dette privée et les bons du Trésor, après un plus bas en mai à 280 points de base. Les Bourses mondiales ont baissé depuis deux mois, l’EuroStoxx a reculé de 10% depuis son plus haut d’avril et les actions chinoises ont perdu plus de 30%.

Le seul marché à ne pas avoir baissé autant qu’il le prévoyait est le S&P 500 qui n’a perdu « que » 4% entre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.ghest le lundi 13 juil 2015 à 08:59

    Sa drôle de tête, c'est parce qu'il fume du billet vert.

  • pi.arnau le lundi 13 juil 2015 à 08:52

    cela me rassure car quand des expert auto proclamé annonce un crash il y en a pas ,par contre quant ils disent rien ?

  • nayara10 le vendredi 10 juil 2015 à 10:21

    Nous sommes surtout à la veille d'un Nick la Bank!!!!!.....

  • phch le vendredi 10 juil 2015 à 09:58

    il est marrant l'Bob !

  • M1945416 le vendredi 10 juil 2015 à 09:05

    donc si je comprend bien , les dirigeants français en ont rien a ciré de la dette , car les français épargnent et qu'on peut leur piquer leurs économies ??

  • pelochon le vendredi 10 juil 2015 à 08:43

    @M418 : peut être sauf que dire cela sans parler de l'épargne et du patrimoine des français et de la france enlève beaucoup de valeur à votre propos ! Epargne français = 21000 Milliards d'euros !! Epargne grec svp ??? De plus, quid du PIB par habitant ? On fait dire ce qu'on veut aux chiffres quand on est pas exhaustif ni objectif ; - )

  • M4189758 le vendredi 10 juil 2015 à 08:32

    JPi - Il y a une croissance qui marche très bien: c'est la dette nationale française. La dette grecque est de 320 milliards pour 11 millions de grecs. En comparaison avec la France pour 66 millions d'habitants la dette serait de 320 x 6 = 1920 milliards. La dette française est supérieure à la dette grecque et est de 2089 milliards.

  • bearnhar le vendredi 10 juil 2015 à 07:15

    Eh Bob, fait tourner !

  • bearnhar le vendredi 10 juil 2015 à 07:10

    nono...MDR une belle tete de stratege en effet...Je trouve qu'il y a de plus en plus de relachement, les gars confortablement payes pas rases, en jean baskett (voir Mosco), le chomeur lui n'en fait jamais assez pour seduire et il se fait jeter malgre tout.

  • b.renie le vendredi 10 juil 2015 à 06:58

    C' est certain l'économie mondiale est très malade. Un risque de crise très profonde est latent. La première chose à faire prendre le contrôle du HOT MONEY dont le montant gigantesque est une menace grave (on en voit la prémisse en Chine financière) pour les gouvernements de tous les pays USA en tête. Pour cela obliger les banques à détruire leurs réseaux bancaires off shore et interdire l'accès des marchés au shadow banking. L'argent noir et sale coupé du monde financier perd toute valeur