Somalie : une présidentielle sur fond de milices shebab, de corruption et de famine

le
0

En Somalie, après plusieurs reports, la présidentielle va enfin avoir lieu. Mercredi, plus de 300 députés et sénateurs sont appelés à choisir un président parmi 22 candidats, dont le président sortant Hassan Cheikh Mohamoud. Pour de nombreux observateurs, la tenue de ce scrutin est déjà une victoire en soi : le signe que la Somalie, minée par les attaques des islamistes shebab et menacée par la famine, parvient peu à peu à se relever. Reportage de nos envoyés spéciaux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant