Somalie : pourquoi les shebabs menacent la France

le
0
Des soldats des forces gouvernementales somaliennes patrouillent dans une rue de Mogadiscio, le 18 février 2015.
Des soldats des forces gouvernementales somaliennes patrouillent dans une rue de Mogadiscio, le 18 février 2015.

Dimanche 22 février, le porte-parole des shebabs, Ali Mahmoud Raji, a appelé à attaquer des centres commerciaux en Occident, et notamment le Forum des Halles à Paris et les 4 Temps à La Défense. Pourquoi la France ? On est loin de leur zone d'influence habituelle. Les shebabs sont des terroristes islamistes, affiliés à al-Qaida, qui sévissent en Somalie depuis 2006. Le pays est en guerre depuis 1991 et la diaspora somalienne à l'étranger est importante. C'est le cas au Canada, au Royaume-Uni ou aux États-Unis, où les shebabs ont recruté ces dernières années. Ce n'est donc pas un hasard si Raji désigne comme cibles le Mall of America dans le Minnesota et Oxford Street à Londres. Mais la France ? Il faut y voir une tentative de capitaliser sur une hostilité nouvelle : le 18 janvier, à Mogadiscio, la capitale, une manifestation anti-Charlie avait rassemblé des milliers de personnes. Les shebabs menacent l'étranger parce que depuis 2007 l'Union africaine a déployé une force militaire, l'Amisom (African Union Mission in Somalia), qui leur a infligé des revers importants. Ils mènent donc des attaques terroristes à Mogadiscio et à l'étranger, comme celle du Westgate à Nairobi, au Kenya, en septembre 2013, qui avait fait 67 morts. Des attaques spectaculaires qui visent, tout comme ces menaces, à entretenir leur image.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant