Somalie : opération commando des forces spéciales américaines contre les shebab

le
0
Somalie : opération commando des forces spéciales américaines contre les shebab
Somalie : opération commando des forces spéciales américaines contre les shebab

Deux semaines après l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi (Kenya), la réplique ne s'est pas fait attendre. Un commando des forces spéciales américaine a capturé un chef shebab samedi, selon le New York Times. L'opération commando des Navy Seals, soldats d'élite de la marine américaine, a eu lieu avant l'aube, dans la ville portuaire de Barawe, au sud de la capitale, Mogadiscio. Selon le quotidien américain, ce raid aurait été planifié il y a une semaine et demi.

Le New York Times rapporte que, selon des témoins, la fusillade a duré plus d'une heure, avec des hélicoptères venus en appui aérien. Un haut responsable du gouvernement somalien a confirmé au quotidien américain que «l'attaque a été menée par les forces américaines et que le gouvernement somalien a été pré-informé». Un porte-parole des shebab a confirmé que l'un de ses combattants a bien été tué dans un échange de coups de feu.

Les shebabs ont annoncé l'échec d'un raid occidental

Un peu plus tôt dans la journée, des responsables shebabs annonçaient que des forces spéciales étrangères, des «Occidentaux», avaient attaqué dans la nuit de vendredi à samedi une importante base des islamistes shebabs dans ce port somalien de Barawe (sud), tout en affirmant que l'attaque avait échoué. Selon eux, l'opération avait été menée par bateau et hélicoptère. «Mais on leur a infligé une leçon et ils ont échoué», a déclaré à l'AFP un responsable shebab local, Mohamed Abu Suleiman.

Les insurgés islamistes somaliens shebab ont accusé samedi soir les Britanniques et les Turcs d'avoir attaqué leur base. Mais la Grande-Bretagne a démenti samedi les accusations des shebab selon lesquelles les forces spéciales britanniques auraient pris part à une attaque.

Le porte-parole shebab, Abdulaziz Abu Musab, a affirmé que les forces étrangères avaient débarqué sur la plage par bateau. «L'opération ratée a été menée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant