Somalie-Lourd bilan redouté après un attentat suicide à Kismayo

le
0

MOGADISCIO, 22 août (Reuters) - Un attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes d'Al Chabaab a coûté la vie à de nombreux soldats somaliens, samedi, dans un camp d'entraînement militaire installé sur le campus de l'université de Kismayo, selon un officier. Les habitants de cette ville portuaire du sud-est de la Somalie disent avoir entendu une violente explosion suivie de coups de feu. D'après l'armée, l'attentat a été commis alors que les militaires se rassemblaient pour des exercices. "Il y a de nombreux morts. Nous donnerons plus de détails ultérieurement", a déclaré le colonel Ahmed Ato, s'adressant à la presse sur place. "Aucun objectif n'a été atteint, hormis le meurtre de braves soldats somaliens", dit quant à lui le Premier ministre Omar Abdirashid Ali Sharmarke dans un communiqué. (Feisal Omar et Abdi Sheikh, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant