Somalie-Les islamistes d'Al Chabaab revendiquent deux exécutions

le
0
    MOGADISCIO, 24 décembre (Reuters) - Le groupe islamiste Al 
Chabaab a exécuté en public un militaire somalien et le chef 
d'une petite commune du sud du pays, ont annoncé jeudi des 
habitants et un porte-parole du groupe. 
    Al Chabaab, qui veut renverser le gouvernement soutenu par 
les pays occidentaux, impose une version stricte de la loi 
islamique dans les territoires qu'il contrôle. Il a été forcé de 
quitter Mogadiscio, la capitale somalienne, en 2011, mais il 
demeure une menace importante dans la Corne de l'Afrique. 
    Environ 200 personnes se sont rassemblées mercredi à  
Bariirey, une localité située à une cinquantaine de kilomètres 
au sud de Mogadiscio, pour assister à l'exécution des deux 
hommes, ont raconté des habitants. Les Chabaab occupent les 
lieux depuis deux mois. 
    "Al Chabaab nous ont appelés pour une réunion. Nous pensions 
qu'ils voulaient faire un prêche. Mais nous avons vu deux hommes 
dont les bras et les jambes étaient liés. Ils ont fait feu sur 
eux et les ont tués" a déclaré Ahmed Aden, un habitant. 
    Selon Al Chabaab, les deux victimes étaient le chef de 
Mareerey, une localité prise par les islamistes ce mois-ci, et 
un officier que le groupe dit avoir capturé en mer. 
    "Nous les avons exécutés selon la loi islamique", a déclaré 
Cheikh Abdiasis Abou Moussab, le porte-parole militaire des 
Chabaab. 
    Il n'a pas donné les raisons de ces exécutions. Al Chabaab 
interdit de nombreuses pratiques liées à la vie moderne et 
ordonne des exécutions, des coups de fouets et des amputations 
pour des délits tels que le vol. 
 
 (Feisal Omar; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant