Somalie-Les Chabaab nomment un nouveau chef

le
0

(Actualisé avec détails, contexte, citations) MOGADISCIO, 6 septembre (Reuters) - Le groupe islamiste Al Chabaab a confirmé samedi que son chef Ahmed Godane avait été tué lors d'un raid aérien américain en début de semaine en Somalie et a annoncé qu'il avait désigné un nouveau dirigeant à sa tête. L'organisation liée à Al Qaïda a indiqué qu'elle avait nommé Ahmed Omar Abou Oubeïda pour remplacer Ahmed Godane dont la mort avait été révélée par le Pentagone, vendredi. Les Chabaab affirment dans un communiqué que la perte de leur dirigeant n'était pas de nature à remettre en cause leur action et ils promettent de "grandes détresses" à leurs ennemis. Le campement dans lequel se trouvait Ahmed Godane dans le centre de la Somalie avait été atteint par un missile à guidage laser lundi. Les Chabaab précisent que deux compagnons d'armes de leur chef ont également péri lors de cette attaque. Le département de la Défense n'a révélé la conduite de cette frappe aérienne que vendredi, le temps de vérifier la mort de Godane qu'il a qualifiée de "perte opérationnelle et symbolique majeure" pour la secte. Depuis son arrivée à la tête des combattants somaliens en 2008, Godane avait accru de manière spectaculaire la menace du groupe qui avait multiplié les attentats à la bombe en Somalie mais également dans d'autres Etats de la région. Les Chabaab sont notamment responsables de l'opération commando menée en septembre 2013 contre un centre commercial de Nairobi au Kenya au cours de laquelle 67 personnes avaient été tuées. Godane avait publiquement revendiqué la responsabilité de l'attaque contre le centre commercial de Westgate affirmant qu'elle intervenait en représailles à l'implication des forces kényanes et occidentales en Somalie. La secte a précisé samedi que son chef avait laissé derrière lui un groupe de combattants capables de poursuivre la guerre dans laquelle il est engagé. "Venger la mort de nos dirigeants est une obligation que nous portons et que nous n'abandonnerons ou n'oublierons jamais, quel que soit le temps que cela prendra", ajoute le communiqué. Soutenu par le renseignement occidental et bénéficiant de l'aide de casques bleus africains, le gouvernement somalien a réussi à chasser les Chabaab de Mogadiscio en 2011 mais le groupe continue de contrôler certains territoires de la Somalie. (Feisal Omar et Abdi Sheikh; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant