Somalie-Au moins sept morts dans une attaque contre une base de l'UA

le
0
    MOGADISCIO, 26 juillet (Reuters) - Un attentat suicide 
perpetré contre la principale base de maintien de la paix de 
l'Union africaine (UA) à Mogadiscio, en Somalie, a fait au moins 
sept morts mardi, a dit la police. 
    Le groupe islamiste somalien Al Chabaab, qui veut renverser 
le gouvernement du pays, a revendiqué l'attentat, précisant pour 
sa part avoir tué plus de 12 personnes. 
    Des officiers de police ont souligné que, d'une part, un 
homme avait fait exploser une bombe dans une voiture et que, 
d'autre part, un deuxième homme avait pris d'assaut à pied la 
base, notant que ce dernier, sous le feu des forces de l'UA, 
s'était fait exploser à l'entrée. 
    "Il y avait beaucoup de Somaliens à l'extérieur de la 
barrière d'entrée et il y avait des soldats de l'UA à la 
barrière", a dit à Reuters le major de police Nur Osman. 
    Al Chabaab s'en prend régulièrement à l'Amisom, la force de 
maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie qui comprend 
environ 22.000 hommes, militaires et policiers, issus de pays 
africains qui soutiennent le gouvernement somalien dans son 
combat contre cette milice liée à Al Qaïda. 
    Ce groupe a pour but affiché de repousser la force de 
l'Union africaine, de renverser le gouvernement somalien soutenu 
par les pays occidentaux et d'imposer sa stricte version de 
l'islam dans cet Etat de la corne de l'Afrique. 
 
 (Feisal Omar, Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant