Somalie : al-Chebab chassée du port stratégique de Kismaayo

le
0
Déjà fragilisée par la perte de Mogadiscio, il y a plus d'un an, les milices islamistes ont dû se retirer de leur dernier bastion face à l'armée somalienne et aux troupes de l'Union africaine.

La chute de Kismaayo n'était plus, vendredi matin, qu'une question d'heures. Le grand port du sud de la Somalie, aux mains des islamistes d'al-Chebab depuis quatre ans, était l'objet d'une imposante opération menée par les forces du gouvernement somalien, appuyées par celles de l'Union africaine et l'armée kényane.

Peu avant minuit, les troupes de la coalition ont débarqué sur les plages et dans les alentours des installations portuaires depuis quatre bâtiments. Dans le même temps, les soldats kényans attaquaient au sol la cité tandis que trois hélicoptères de combats leur ouvraient la voie. Cette opération coordonnée, rare sur le continent, semble avoir surpris al-Chebab.

«Nous avons tenu nos promesses. Kismaayo est tombé et est sous contrôle», assurait même, vendredi matin, Emmanuel Chirchir, un officier des Kenyan Defense Forces sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, un porte-parole d'al-Chebab, Cheikh Abdiaziz Abu-Musab, affirmait au contraire que «les moudjah

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant