Solvay confirme la vente de sa filiale argentine à Braskem

le
0
SOLVAY CONFIRME LA CESSION DE SA FILIALE ARGENTINE À BRASKEM
SOLVAY CONFIRME LA CESSION DE SA FILIALE ARGENTINE À BRASKEM

BRUXELLES (Reuters) - Solvay a confirmé jeudi la vente de sa participation dans sa filiale argentine Solvay Indupa à Braskem, le premier groupe pétrochimique d'Amérique latine, malgré l'avis défavorable des autorités argentines à une partie du projet.

En décembre, le groupe chimique belge avait annoncé la vente de sa participation de 70,59% dans Indupa, qui fabrique du PVC en Argentine et au Brésil, à Braskem.

Ce dernier avait également fait une offre à 1,35 dollar par action pour acquérir les 29,41% du capital d'Indupa cotés à la Bourse de Buenos Aires.

La semaine dernière, l'Autorité de la concurrence argentine a rejeté cette offre, arguant que le prix proposé était insuffisant.

Solvay a toutefois précisé que la vente de sa participation n'était pas dépendante du rachat du capital restant par Braskem.

Le groupe belge a ajouté que Braskem était en pourparlers avec le régulateur argentin pour proposer un nouveau prix.

La vente de cette participation permet à Solvay de réduire la part de ses activités de production de PVC et de se concentrer sur des secteurs présentant une rentabilité supérieure, comme l'eau ainsi que la santé, la production de polymères spéciaux pour l'eau et le gaz, ou encore les produits pour la peau et les cheveux.

Le groupe envisage également de regrouper dans une coentreprise avec le belge Ineso ses activités européennes de plastiques PVC.

Selon les termes de l'accord, Solvay pourrait se désengager totalement des PVC en Europe à un horizon de quatre à six ans.

Toutefois, la création de la coentreprise reste soumise à l'accord de la Commission européenne, qui a ouvert en novembre une enquête approfondie sur ce projet.

Philip Blenkinsop; Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant