Solocal Group: reprise de cotation dans le rouge foncé.

le
0

(CercleFinance.com) - Le titre SoLocal a repris sa cotation sur une note très volatile jeudi matin après l'annonce en début de semaine du projet de restructuration financière visant à réduire la dette de deux tiers.

Vers 12h15, l'action cédait 4,1% à moins de 3,3 euros dans un volume particulièrement étoffé de 1,8 millions de pièces échangées.

'On est quand même très loin des pertes abyssales essuyées au moment de l'ouverture', commente un vendeur en poste à Paris.

Le titre a effectivement démarré la séance de jeudi sur une chute de 30% avant de progressivement combler son repli au fil de la matinée. Avant cela, la cotation était restée suspendue depuis lundi.

Aux termes du projet présenté lundi, la dette financière du groupe serait ramenée de près de 1,2 milliard d'euros à environ 400 millions d'euros, soit un levier réduit de 4,2x à 1,5x.

Pour ce faire, le spécialiste de la communication prévoit de lancer deux augmentations de capital, l'une avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) de 400 millions d'euros et l'autre réservée aux créanciers pour 384 millions d'euros.

'Cette restructuration financière est une bonne nouvelle', estime le vendeur parisien au fait du dossier. 'Mais au-delà des questions d'endettement se pose surtout le problème de la pérennité de l'activité', souligne-t-il.

SoLocal a dévoilé lundi des résultats de premier trimestre qualifiées de 'faibles' de son propre aveu, avec un bénéfice net en baisse de 25% à 25 millions d'euros et un chiffre d'affaires en repli de 1%.

Le groupe estime que la réduction drastique de sa dette va lui permettre de mettre en oeuvre son plan stratégique baptisé 'Conquérir 2018' qui vise à accélérer sa croissance.

Dans le cadre de ce plan, SoLocal vise notamment une croissance du chiffre d'affaires Internet proche de 10% à horizon 2018.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant