Solitaire du Figaro : " Ce n'est jamais au rabais " selon Beyou

le
0
Solitaire du Figaro : " Ce n'est jamais au rabais " selon Beyou
Solitaire du Figaro : " Ce n'est jamais au rabais " selon Beyou

« Ce fut une étape super dure, a réagi Beyou sur le site officiel de la Solitaire. J'ai deux, trois problèmes à bord qui m'ont fait galérer avec Corentin (Horeau) qui était devant au début. J'ai beaucoup utilisé le pilote automatique. Je me suis dis : la première chose est de rattraper Corentin puis de le garder derrière. Cela a été la partie la plus sympa du parcours en arrivant au petit jour ! J'ai fait trois podiums avant sur les étapes donc ça n'a pas été au rabais. Ce n'est jamais au rabais la Solitaire du Figaro. Mais malgré tout, ça fait du bien (ndlr : de gagner) : c'est la dernière étape et je n'avais pas l'habitude de gagner la Solitaire sur une dernière étape. Cela a été très dur pour moi mais à la fin, j'ai pris mon pied. Troisième victoire sur La Solitaire, si on m'avait dit ça un jour? En arrivant à Deauville, on en a beaucoup parlé et on arrive avec quelques certitudes mais aussi des doutes. Cela a été une Solitaire beaucoup plus laborieuse pour moi que les années précédentes et à rebondissements. Démâtage de Yann (Eliès), l'avarie de Fabien (Delahaye)? Ce sont des opportunités qu'il faut saisir même si c'est triste. Il faut être capable de rester concentré par rapport à ça aussi. Donc une Solitaire assez particulière ! Je suis resté concentré sur mon but d'être régulier? » 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant