SOLDES « Nous voilà habillées pour l'été à moitié prix »

le , mis à jour à 08:06
0
SOLDES « Nous voilà habillées pour l'été à moitié prix »
SOLDES « Nous voilà habillées pour l'été à moitié prix »

Il y a quelques jours encore, les clients ne se bousculaient pas dans la boutique de maillots de bain d’Elodie. Subitement, hier, les produits de ce magasin de la rue de Rivoli, un des hauts lieux des achats à Paris, sont redevenus « de saison » et Elodie ne sait plus où donner de la tête. « Ça va cartonner ! » s’enthousiasme la responsable.

 

Les clientes, en tenue légère, s’imaginent enfin, après des semaines de grisaille et de pluie, pouvoir enfiler un deux-pièces. Car le premier jour des soldes rimait idéalement avec le premier « vrai » jour d’été. Cami l le, 27 ans, a déjà la tête aux vacances. La jeune Parisienne a attendu les soldes pour penser à sa tenue de plage : « De toute façon, avec le temps, je n’aurais pas pu utiliser ce maillot avant », rigole-t-elle. Sultane, elle, n’aurait pas mis le nez dehors mais... « J’ai vu le ciel bleu ce matin et je me suis décidée à aller faire du shopping », lance, souriante, la jeune femme de 20 ans, fière d’avoir fait le plein de sandales, jean, tee-shirts... tous à - 50 %. « Mais je me suis fixée un budget de 150 € et là je n’en suis qu’à 80... »

 

En habitué des soldes, David, lui, a plutôt tendance à attendre, pour profiter des dernières grosses ristournes. Mais cet étudiant de 24 ans, qui s’est accordé un moment de détente après ses partiels, a bravé ce premier jour de cohue pour investir à bon prix dans deux chemises et un jean : « Le soleil m’a incité à acheter. »

 

« Le temps joue énormément sur les affaires, confirme Mia, responsable d’un magasin de prêt-à-porter et lingerie. Quand il fait beau, les clients ont tendance à dépenser plus, sûrement parce qu’ils sont plus heureux. »

 

Soleil ou pas, Adèle et Julie ont fait du premier jour des soldes un rendez-vous incontournable pour renouveler leur garde-robe : jupes, petits hauts, robes, sandales... Pour ces inconditionnelles du shopping, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant