Solar Impulse établit un nouveau record de vol en solitaire

le
0
Solar Impulse établit un nouveau record de vol en solitaire
Solar Impulse établit un nouveau record de vol en solitaire

L'avion Solar Impulse 2, qui fonctionne uniquement à l'énergie solaire, avait largement battu jeudi le record mondial de vol en solitaire lors d'une étape de son tour du monde entre le Japon et Hawaï, mais son pilote épuisé doit encore tenir 24 heures.A 18H00 GMT jeudi, l'homme d'affaires et pilote Suisse André Borschberg avait déjà accumulé 96 heures de vol consécutives, soit plus de quatre jours, battant de loin le précédent record établi en 2006 par Steve Fossett, qui avait volé pendant 76 heures et 45 minutes (un peu plus de trois jours). L'avion pionnier avait parcouru 85% du trajet entre l'archipel nippon et l'Etat américain tropical, qui doit durer a priori environ 120 heures. Cela représente 7.004 km déjà avalés, d'après un tweet du compte @solarimpulse, avec encore 1.167 km devant lui.Les derniers tweets d'André Borschberg, qui datent de 16H00 GMT environ, laissaient peu de doute sur son état d'épuisement: "je deviens fatigué. Avec , on ne peut pas tricher".Deux heures plus tôt il écrivait déjà: "je lutte, c'est difficile... Gérer le niveau d'énergie n'est pas facile. Je dois trouver une ouverture dans le front froid".Le dernier tweet de la mission de contrôle (MCC) du projet d'avant-garde laissait entendre que les derniers kilomètres seraient particulièrement périlleux: "Dernières nouvelles: #PACIFIQUE: @andreborschberg est fatigué. Avec des turbulences à 2.400 m d'altitude et un front froid"."La MCC et l'équipe solaire travaillent dur pour évaluer la situation et aider André Borschberg pendant cette période stressante".L'aviateur fait des siestes de 20 minutes seulement pour pouvoir garder le contrôle de son engin expérimental. Il est équipé d'un parachute et d'un canot de sauvetage au cas où son avion s'écraserait dans le Pacifique.Mercredi, le Solar Impulse 2, avait franchi un obstacle important avec le passage d'un front froid allant approximativement de Taïwan à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant