Soitec : renflouement franco-chinois en vue

le
0
Plaque de silicium sur isolant. (© Soitec)
Plaque de silicium sur isolant. (© Soitec)

Les ambitions de la Chine dans le secteur jugé stratégique des semi-conducteurs vont se concrétiser en France. Plusieurs fonds d’investissement chinois vont, en effet, participer aux cotés de l’État français (via Bpifrance et le CEA) à une nouvelle recapitalisation du fabricant de plaques de silicium sur isolant.

Au cours des prochains mois, Soitec projette de lancer deux augmentations de capital : une première de 76,5 millions d’euros réservée aux Chinois et à l’État (qui est déjà actionnaire), puis une seconde ouverte au public avec maintien du droit préférentiel de souscription pour un montant de 53,5 à 103,5 millions. À l’issue de cette opération, le CEA, Bpifrance et les fonds détiendront chacun 14,5% du capital de la société. Une assemblée générale doit être convoquée dans les prochaines semaines.

Forte dilution à prévoir

Une forte dilution est à prévoir pour les minoritaires vu le montant espéré de cette énième levée de fonds au regard d'une capitalisation boursière d'à peine 120 millions d'euros. Cette opération s’avère urgente compte tenu de la situation financière tendue de la société grenobloise, en perte nette depuis huit exercices consécutifs.

Lesté de 220 millions d’euros de dette brute, Soitec avait échoué à céder son activité photovoltaïque… à des Chinois. Il y a urgence : la trésorerie brute du groupe couvre à peine un prêt d’actionnaires

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant