Soitec prévoit une perte opérationnelle pour l'exercice 2012-13

le
0

PARIS (Reuters) - Soitec a creusé sa perte opérationnelle courante au premier semestre et, compte tenu de l'environnement économique, le fabricant de plaques de silicium sur isolants prévoit qu'il sera encore dans le rouge sur l'ensemble de l'exercice 2012-2013.

Soitec explique mercredi dans un communiqué que la baisse significative de la demande en plaques de 300 mm, l'accélération des efforts de recherche et développement et le renforcement des moyens alloués aux activités solaires ont porté sa perte opérationnelle courante à 70,2 millions d'euros au premier semestre, à fin septembre, contre une perte de 8,5 millions d'euros un an auparavant.

De son côté, la perte nette part du groupe est ressortie à 132,3 millions d'euros sur le semestre, contre une perte de 12,9 millions d'euros, en raison notamment de l'amortissement accéléré de certains actifs industriels et de la dépréciation d'actifs.

La trésorerie disponible à fin septembre 2012 est ressortie à 131 millions d'euros.

Souhaitant être prudent compte tenu de l'environnement économique, Soitec prévoit que son résultat opérationnel restera négatif sur l'ensemble de l'exercice 2012-2013.

Il précise que sa trésorerie disponible à fin septembre devrait rester suffisante pour permettre de satisfaire aux enjeux et opportunités de l'exercice 2013-2014.

A la Bourse de Paris, le titre Soitec a clôturé mardi à 2,36 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 288,2 millions d'euros. Il a cédé 0,38% depuis le début de l'année, après une chute de 46,85% en 2011.

Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant