Soitec nie avoir violé les brevets de SiGen aux Etats-Unis

le
1
    PARIS, 10 décembre (Reuters) - Soitec  SOIT.PA  a démenti 
jeudi avoir violé aux Etats-Unis les brevets de Silicon Genesis 
Corp (SiGen), qui a déposé une plainte contre le fabricant 
français de matériaux pour semi-conducteurs.  
    "Soitec ne viole pas les brevets de SiGen", écrit le groupe 
dans un communiqué alors qu'une enquête est menée par 
l'International Trade Commission (ITC) sur la vente et 
l'importation aux États-Unis de plaques de silicium sur isolant 
par Soitec.  
    "Nous sommes confiants dans le fait que cette affaire n'a 
pas lieu d'être sur le fond et que l'absence de violation sera 
prochainement établie", ajoute-t-il encore, précisant qu'une 
décision finale sur dossier n'est pas attendue avant 2017.  
 
 (Julien Ponthus, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le jeudi 10 déc 2015 à 10:43

    BNP, VW, Soitec... Le harcèlement antieuropéen continue. Et on applaudi bien fort l'accusateur.