Soitec : l'activité solaire éclipsée

le
4
400 millions d'euros d'investissement dédiés au photovoltaïque vont partir en fumée. (© Soitec)
400 millions d'euros d'investissement dédiés au photovoltaïque vont partir en fumée. (© Soitec)

(lerevenu.com) - ISIN:FR0004025062:ISIN Aux grands maux les grands remèdes. Après la perte du principal contrat dans le photovoltaïque annoncée en fin d'année dernière, les dirigeants du fabricant de matériaux pour les semi-conducteurs ont décidé d'abandonner toute ambition dans le solaire, où 400 millions d'euros d'investissements dédiés vont partir en fumée. Cette branche serait cédée ou licenciée à un concurrent. Dommage collatéral de ce virage stratégique radical avec recentrage sur l'électronique, le PDG cofondateur lâche les rênes opérationnelles.

De nouvelles charges massives de restruc­turations et de dépréciations d'actifs sont inévitables, venant encore plus plomber les perspectives de Soitec. L'horizon de retour aux bénéfices s'éloigne à nouveau, contrairement aux besoins de refinancement. En dépit de trois augmentations de capital et de deux émissions obligataires en cinq ans, Soitec se donne la possibilité de lever à nouveau des fonds à hauteur de 22 millions d'euros maximum. Une paille au regard des 700 millions de trésorerie brûlés par le groupe grenoblois en seulement quatre ans.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • celiane le jeudi 5 fév 2015 à 17:27

    Sur la photo ci-dessus, les panneaux sont moyennement grands, les panneaux pour la centrale de san diego sont énormes...

  • celiane le jeudi 5 fév 2015 à 17:25

    http://sdcounty.granicus.com/MediaPlayer.php?view_id=9&clip_id=1660

  • derouet2 le vendredi 23 jan 2015 à 11:33

    soitec geci même combat

  • celiane le mercredi 21 jan 2015 à 12:18

    Faut jamais baisser les bras quand on est si proche de la victoire, perdre un contrat un jour et en gagner un autre le lendemain est un quotidien dans une entreprise. Il faut des vendeurs et des bons pour changer les opinions négatives. Vendre du solaire, du pétrole ou des produits, c'est du pareil au même, il faut s'acharner et repasser par la fenêtre.Je l'avoue une bonne restructuration sur les dépenses est la bienvenue pour un recentrage radical et amélioration de bénéfices futurs.