Soins dentaires : quel risque d'infections ?

le
0
AVIS D'EXPERT - L'analyse du Dr Philippe Rocher, président de la commission des dispositifs médicaux de l'Association dentaire française.

L'activité des chirurgiens-dentistes comporte certaines particularités. Elle comprend de très nombreux actes invasifs, elle est particulièrement exposée au sang ainsi qu'aux produits biologiques et elle utilise des instruments com­plexes dans un milieu naturellement septique. Conscients de cela, les chirurgiens-dentistes mettent en œuvre un ensemble de procédures destinées à assurer la sécurité des patients et de l'équipe soignante.

Une infection peut être contractée de façon directe lors d'un contact entre un praticien et son patient. Une contamination indirecte peut survenir si des dispositifs médicaux souillés sont utilisés lors d'un soin. C'est alors une infection croisée d'un patient à un autre patient.

Pour tout type de soin, et pour chaque patient, les chirurgiens-dentistes appliquent des précaution...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant