SoftBank fait mieux que prévu, toujours prudent sur Sprint

le
0

TOKYO, 11 mai (Reuters) - SoftBank 9984.T a fait état lundi d'un bénéfice annuel dépassant ses propres prévisions et celles des analystes mais l'opérateur mobile japonais s'est abstenu de livrer des prévisions pour l'exercice en cours, la prudence restant de mise sur ses activités américaines avec Sprint S.N . L'opérateur téléphonique nippon a enregistré une baisse de 9% de son résultat d'exploitation sur son exercice clos le 31 mars, à 982,7 milliards de yens (7,34 milliards d'euros). Le groupe tablait sur un bénéfice opérationnel de 900 milliards de yens et un consensus établi par 20 analystes pour Thomson Reuters StarMine s'élevait à 980,87 milliards de yens. SoftBank n'a pas publié de prévision pour l'exercice fiscal en cours, indiquant que ses projets d'investissements et d'acquisitions constituaient autant de facteurs d'incertitudes compliquant les estimations. Le recul du bénéfice annuel du groupe japonais, qui a racheté le numéro trois de la téléphonie mobile aux Etats-Unis Sprint pour plus de 20 milliards de dollars en 2013 dans l'espoir de réduire sa dépendance à un marché japonais poussif, est notamment lié au fait que des bénéfices exceptionnels avaient été enregistrés l'année précédente. La réorganisation de Sprint, confronté à la concurrence féroce des deux premiers acteurs du secteur aux Etats-Unis, AT&T T.N et Verizon Communications VZ.N , a également pesé sur les comptes de SoftBank. L'opérateur américain, contrôlé à 80% par SoftBank, s'est lancé dans la rénovation de son réseau, supprimant des milliers d'emplois, avec pour conséquence une hémorragie de ses abonnés. SoftBank, qui a procédé à une série d'investissements au cours des dernières années, compte continuer sur sa lancée. L'opérateur japonais, plus gros actionnaire du géant chinois du commerce en ligne Alibaba BABA.N , prévoit notamment d'investir 10 milliards de dollars (environ 9 milliards d'euros) sur le marché indien du commerce en ligne, encore sous-développé mais présentant un énorme potentiel de croissance. "Nous prévoyons davantage d'investissements et d'acquisitions, encore plus qu'actuellement", a déclaré à la presse le directeur général du groupe Masayoshi Son, en ajoutant que les marchés extérieurs seraient à l'avenir un facteur crucial pour le groupe. (Teppei Kasai; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant