Sofia pourrait extrader un suspect en lien avec un frère Kouachi

le
0

SOFIA, 12 janvier (Reuters) - La Bulgarie compte extrader vers la France un ressortissant français ayant été en contact avec l'un des frères Kouachi, qui ont tué douze personnes mercredi à Paris, a déclaré lundi le parquet bulgare. Fritz-Joly Joachin, qui est âgé de 29 ans, a été arrêté le 1er janvier alors qu'il tentait de franchir un poste-frontière avec la Turquie. Il était visé par un mandat d'arrêt européen pour avoir enlevé son fils de trois ans, dans l'intention supposée de l'emmener avec lui en Syrie, a déclaré un porte-parole du bureau du procureur de la ville d'Haskovo. Un deuxième mandat d'arrêt a été transmis par la suite à Sofia, cette fois pour conspiration en vue d'une entreprise terroriste, mais il n'a pas encore été traduit officiellement. "Selon la traduction officieuse du mandat, Joachin connaissait ou a été en contact avec l'un des deux frères qui ont commis les attentats à Paris", a dit le porte-parole. Fritz-Joly Joachin a déjà accepté d'être transféré vers la France. Un tribunal d'Haskovo prendra une décision vendredi sur son extradition, a déclaré le porte-parole du parquet. Citée dans le premier mandat d'arrêt, la femme de Joachin déclare le 30 décembre aux autorités bulgares qu'elle craint que son époux n'emmène son fils en Syrie. Elle explique que son mari s'est converti à l'islam il y a quinze ans et qu'il s'est radicalisé ces dernières années en suivant les événements au Proche-Orient. (Tsvetelia Tsolova; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant