Sofia ouvrira sous conditions son espace aérien à Moscou

le
0

(actualisé avec autorisations de la Grèce et de l'Iran) SOFIA, 9 septembre (Reuters) - La Bulgarie a dit mercredi qu'elle ouvrirait sous condition son espace aérien aux avions russes à destination de la Syrie, tandis que la Grèce et l'Iran ont donné leur assentiment, rapportent des agences de presse russes. Le ministre bulgare des Affaires étrangères, Daniel Mitov, a déclaré que le survol de la Bulgarie par des appareils russes serait autorisé si Moscou accepte que les cargaisons des avions soient contrôlées dans un aéroport bulgare. "Si nos collègues russes acceptent que ces vols soient contrôlés dans un aéroport bulgare, nous leur donnerons une telle autorisation", a dit le ministre. La Bulgarie a refusé mardi d'ouvrir son espace aérien à des avions russes en route pour la Syrie, disant avoir de sérieux doutes sur le contenu de leurs cargaisons. ID:nL5N11E326 Les Etats-Unis, qui s'inquiètent d'informations selon lesquelles Moscou accentuerait son effort militaire pour soutenir le régime de Bachar al Assad, ont demandé à la Grèce et à la Bulgarie de refuser l'accès à ces appareils. Selon des agences de presse russes, Athènes et Téhéran ont autorisé les avions russes à survoler leur espace aérien. Citant un responsable de l'ambassade russe à Athènes, TASS précise que l'autorisation couvre une période allant du 1er au 24 septembre. Interfax rapporte de son côté, citant un diplomate russe en poste à Téhéran, que l'Iran a également donné son accord pour des survols d'avions chargés d'aide humanitaire à destination de la Syrie. Moscou a dit que des experts russes étaient présents sur le terrain syrien pour apporter leur aide dans l'utilisations de matériel livré par la Russie. ID:nL5N11F140 Un responsable syrien a admis que les conseillers militaires russes étaient plus présent cette année qu'en 2014. "Les experts russes ont toujours été présents, mais depuis l'année dernière, ils sont devenus plus présents", a-t-il dit. Selon Damas, aucun militaire russe ne participe aux combats contre les insurgés. (Tsvetelia Tsolova à Sofia et Lidia Kelly à Moscou,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant