Sodexo - Dividende et rachats d'actions font décoller le titre

le
0

* Le groupe dépasse ses prévisions en 2014-2015 * ROP 2015-2016 prévu en croissance organique de l'ordre de 8% * Dividende en hausse de 22% et programme de rachats d'actions * Nouvelles économies de coûts * L'action s'envole et signe la plus forte hausse du SBF 120 (Actualisé avec précisions, conférence téléphonique, commentaires) par Noëlle Mennella PARIS, 19 novembre (Reuters) - Sodexo EXHO.PA a fait mieux qu'attendu en 2014-2015 et annoncé jeudi une forte hausse de son dividende ainsi qu'un programme de rachat d'actions qui ont fait décoller son titre en Bourse. Le numéro deux mondial de la restauration collective derrière le britannique Compass CPG.L proposera le versement d'un dividende en hausse de 22,2% à 2,20 euros et lancera un programme de rachat d'actions de 300 millions d'euros qui devrait être relutif sur le bénéfice net par action dès 2016. "Ce montant relativement modeste nous laisse de la flexibilité pour saisir des opportunités et réaliser des acquisitions de petite ou moyenne taille dans nos différentes activités", a précisé Michel Landel, directeur général de Sodexo, au cours d'une conférence téléphonique. Le résultat opérationnel du fournisseur de services externalisés aux entreprises a grimpé de 11,9% (hors effets de changes) sur l'exercice clos le 31 août 2015, dépassant son objectif de 10% et franchissant pour la première fois le milliard d'euros (à 1,143 milliard). Ses ventes ont progressé de 2,5% à taux constants à 19.815 millions d'euros (consensus de 19.716 millions). Ces chiffres ont été salués par le marché, l'action Sodexo grimpant de 9,00% à 87,52 euros à 10h15 et signant la plus forte hausse de l'indice SBF 120 .SBF120 (+0,89%), dans des volumes très étoffés représentant plus de la moitié de ceux réalisés en moyenne en une séance au cours des trois derniers mois sur Euronext. "Le dividende, les rachats d'actions en vue d'être annulées et les objectifs 2016 peuvent rassurer les investisseurs", estiment les analystes de Société Générale. IMPACT DES ATTENTATS "2014-2015 a été une bonne année malgré un environnement économique instable et difficile dans certaines régions. La conjoncture mondiale reste difficile" a indiqué Michel Landel, jugeant nécessaire de "continuer à adapter les coûts". Sodexo, propriétaire du cabaret le Lido, du traiteur Lenôtre, du restaurant Pré Catalan, des bateaux parisiens, des Yachts de Paris et gestionnaire des restaurants de la Tour Eiffel, subira "durant quelques mois" l'impact des attentats meurtriers de Paris, a indiqué Michel Landel. L'activité "tourisme" de Sodexo pèse 300 millions d'euros, a-t-il précisé. Pour 2015-2016, le groupe table sur une croissance organique de ses ventes de l'ordre de 3% et sur une hausse de son résultat opérationnel (hors changes et exceptionnels) d'environ 8%. Il a également annoncé avoir engagé un nouveau programme de réduction de coûts pour faire face à un contexte mondial difficile, notamment dans les pays émergents, Brésil en tête, et à la faiblesse de Europe. Les actions engagées devraient générer progressivement des économies annuelles d'environ 200 millions d'euros d'ici l'exercice 2017-2018. La mise en oeuvre de certaines de ces initiatives entraînera cependant des coûts exceptionnels au cours des 18 mois à venir estimés à environ 200 millions d'euros, a précisé Sodexo. Ses objectifs à moyen terme ont été confirmés, à savoir une croissance organique annuelle moyenne comprise entre 4% et 7% pour les ventes et entre 8% et 10% pour le résultat opérationnel. Le communiqué : http://bit.ly/1Hacdex (Noëlle Mennella, avec la contribution d'Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant