Société Générale vise 6 milliards de profit en 2012

le
0
Sur 2010, la banque a multiplié par six son bénéfice annuel, à 3,92 milliards d'euros. La Société Générale dit ne pas avoir besoin de lever des capitaux. Résultat, en Bourse, l'action s'envole.

La crise ? Quelle crise ! Ce pourrait être la réponse de la Société Générale aujourd'hui. Non seulement, le bénéfice de la banque s'est envolé en 2010 mais en plus l'établissement se dit serein sur le niveau de ses fonds propres, principale source d'inquiétude des investisseurs actuellement. Ainsi, la banque redit ne pas avoir besoin d'augmentation de capital pour se soumettre aux nouvelles règles prudentielles, dans le cadre de Bâle III. L'établissement affiche 46,4 milliards d'euros de capitaux propres et estime être en mesure d'afficher un ratio core Tier 1 (mesure la capacité d'une banque à rembourser les dépôts de ses clients) de l'ordre de 8,5% d'ici à 2013, contre 4,5% éxigé par Bâle III.

La deuxième banque française par la capitalisation boursière se veut rassurante sur l'ensemble de ses perspectives et affirme être en mesure de dégager un bénéfice net de six milliards d'euros en 2012. Elle vise en outre «une reprise mondiale contrastée : progres

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant