Société Générale résiste à la faiblesse des marchés au premier trimestre

le
0
Frédéric Oudéa, directeur général de Société Générale. (© DR)
Frédéric Oudéa, directeur général de Société Générale. (© DR)

Avec une hausse de plus de 3%, l’action Société Générale mène ce mercredi en milieu de journée  le bal du CAC 40 après la publication des comptes pour le premier trimestre. Le résultat net atteint 924 millions d’euros, en progression de 6,5 %. Toutefois, en neutralisant l’impact de la réévaluation de sa dette propre, le résultat comptable est stable d’une année sur l’autre à 829 millions d’euros. Ce qui constitue toutefois une bonne surprise. A double titre.

Tout d’abord, à l’instar de BNP Paribas, Société Générale a su digérer le difficile début d’année sur les marchés. Le résultat net de son pôle de grande clientèle qui regroupent à la fois les activités de financement et d’investissement et les solutions investisseurs, s’inscrit à 454 millions d’euros, en repli limité de 14,7%. La banque a bénéficié d’un soutien exceptionnel sur le trimestre avec une reprise de provision de 218 millions d’euros, liée à la réduction de moitié de l’amende infligée par Bruxelles sur l’euribor. Elle annonce un nouveau plan d’économies de 220 millions pour ce pôle de grande clientèle et solutions investisseurs. Un montant qui s’ajoute à 323 millions d’euros déjà engagés.

Ensuite, la banque avance des performances solides dans la banque de détail en France, malgré un produit net bancaire sous pression en raison du tassement de la marge d’intérêt et d’un effet de base

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant