Société Générale : le poids des charges exceptionnelles

le
0

(lerevenu.com) - Le produit net bancaire de Société Générale, équivalent du chiffre d'affaires pour les banques, a totalisé 23,11 milliards d'euros, l'an dernier, et ainsi diminué de 10,3%. Le bénéfice net part du groupe a chuté de 67,5% à 774 millions d'euros, la perte nette du dernier trimestre (476 millions) s'avérant très supérieure à celle anticipée par les analystes.

Des éléments exceptionnels ont provoqué cette dégradation, entre autres une charge de 686 millions d'euros liée à la réévaluation de la dette et 300 millions de provisions pour litiges, sans doute en prévision d'une éventuelle condamnation pour participation à la manipulation des références de taux d'intérêt entre banques (Libor).

Société générale veut désormais poursuivre sur la suite de sa réorganisation, a expliqué son président, Frédéric Oudéa, lors d'une conférence de presse. Au menu, de nouvelles réductions de coûts et surtout le découpage des activitions en trois grands pôles : les réseaux de banque de détail en France, ensuite, ceux à l'étranger, auxquels seront adjoints les services financiers spécialisés et le assurances, enfin, la banque de financement et d'investissement, la banque privée, la gestion d'actifs et les services aux investisseurs.

Le conseil d'administration proposera un dividende de 0,45 euro par action, pour un bénéfice par action de 0,64 euro (après déduction des intérêts à verser aux porteurs de TSS et TSDI).

Conservez.

Les cours de Société Générale en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant