Société Générale: le CA apporte son soutien à la direction.

le
0

(CercleFinance.com) - Directement mise en cause par les médias et notamment Le Monde dans le cadre du scandale dit des 'Panama Papers', la Société Générale a publié 2 communiqués cette semaine sur cette affaire, apportant des démentis fermes aux assertions du quotidien, et annoncé des poursuites en diffamation contre Jean-Luc Mélenchon et le comité de soutien de Jérôme Kerviel. Le conseil d'administration de l'établissement vient quant à lui d'exprimer un soutien 'total' à la direction général et aux salariés.

Réuni ce vendredi, il a évoqué des attaques 'mensongères' et 'malveillantes', et a rappelé que Société Générale a, depuis 2010, un code de conduite public en matière fiscale. 'Ce code, approuvé par le conseil d'administration, bannit toute opération dont l'objet serait d'agir contre la transparence fiscale', a souligné la banque rouge et noir dans son communiqué, publié en fin de séance.

Et de poursuivre: 'pour cette raison, sans que la loi l'y oblige, le groupe a décidé en 2010 de fermer toutes ses implantations dans les Etats et territoires non-coopératifs au sens de la législation française.'

S'agissant des sociétés appartenant aux clients de la banque, Société Générale assure par ailleurs veiller à leur transparence fiscale et à la stricte application des lois anti-blanchiment.

Au vu des dommages potentiels sur l'image de l'établissement, le conseil d'administration et le management disent se réserver de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris judiciaires, face à ces (lourdes) accusations.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant