Société générale lance un agrégateur, plus de services digitaux

le
0
    PARIS, 15 novembre (Reuters) - Société générale  SOGN.PA  a 
annoncé mardi le lancement d'un agrégateur de comptes et de 
nouveaux services accessibles en ligne pour ses clients, lors 
d'un point de presse organisé un an après le lancement de sa 
nouvelle stratégie digitale.  
    A l'instar de nombreuses banques en ligne qui offrent déjà 
des services d'agrégations de comptes et des grands réseaux 
traditionnels, qui comptent bientôt sauter le pas, Socgen 
proposera son propre outil début 2017.  
    "Les clients disposeront d'une vision globale et simplifiée 
de tous leurs comptes sur un seul écran", explique la banque, 
qui s'appuiera sur la technologie de sa "fintech" Fiduceo, qui 
équipe déjà sa filiale de banque en ligne Boursorama.  
    Les agrégateurs de comptes bancaires permettent de regrouper 
sur une seule application l'ensemble du patrimoine bancaire d'un 
particulier et d'optimiser la gestion du budget familial. 
    Ils représentent un enjeu stratégique pour les banques en 
ligne qui y voient un moyen de mettre la main sur la relation 
client des établissements traditionnels en proposant à terme une 
sorte de guichet unique pour toutes les opérations financières 
des particuliers. 
    Société générale a enclenché il y a un an un plan de  
digitalisation de sa relation client avec en parallèle, un 
programme de fermetures de 400 agences bancaires d'ici 2020, 
dont 72 ont été pour l'heure réalisées.  
    "La gêne occasionnée par le transfert des agences est plus 
que compensée" par les nouveaux services proposés, a assuré 
Laurent Goutard, qui dirige l'activité banque de détail en 
France.  
    Parmi ces nouveaux services offerts aux clients, figurent la 
possibilité d'augmenter soi-même, via l'application de la 
banque, le plafond des cartes bancaires ou de créer des alertes 
automatiques comme pour le dépassement de seuils de dépenses. 
    De nombreux produits, comme des crédits à la consommation 
pourront aussi être souscrits en ligne et de façon 
dématérialisée. En terme de moyens de paiement, l'application 
"Paylib sans contact" sera bientôt opérationnelle pour payer en 
magasin avec son téléphone portable des montants inférieurs à 
300 euros.  
    Afin d'améliorer la sécurité, une carte visa sera proposée 
avec un code de sécurité qui change toutes les heures grâce à un 
écran digital intégré. 
     
    Voir aussi :  
    SocGen veut séduire les particuliers malgré des vents 
contraires   
    FEATURE-L'agrégateur, désintégrateur de la banque de détail 
   
 
 (Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant