Société Générale. La gouvernance évolue en douceur

le
0
Frédéric Oudea@E Piermont AFP
Frédéric Oudea@E Piermont AFP

(lerevenu.com) - ISIN:FR0000130809 :ISIN Un tandem à la tête de la banque. A l'issue de l'assemblée générale du' mai 2015, les fonctions de président et directeur général seront disjointes au sein de la banque au logo rouge et noir. Frédéric Oudéa, PDG depuis 2009, gardera les seules commandes opérationnelles avec le titre de directeur général. C'est l'italien Lorenzo Bini Smaghi, ancien membre du directoire de la banque centrale européenne entre 2005 et 2011, qui deviendra président de la banque. Agé de 59 ans, cet économiste de formation, francophone, est administrateur indépendant de la banque depuis mai 2014.

La banque entre dans le rang en termes de gouvernance. Avec ce choix, Société Générale adopte un mode de gouvernance commun aux autres grandes banques françaises cotées (BNP Paribas, Crédit Agricole et Natixis). Chacune sépare présidence non-exécutive et direction opérationnelle. Longtemps réticente, la banque de la Défense avait bénéficié d'une dérogation. Elle doit désormais s'y résoudre pour se conformer à la réglementation européenne. La mise en œuvre de l'Union bancaire impose en effet une telle dissociation.

Folz quitte le conseil, Mestrallet y entre. Cette inflexion marque également deux changements significatifs au sein du conseil. Outre le départ d'Anthony Wyand, administrateur référent de la banque, Jean-Martin Folz, l'ancien

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant