Société Générale dépasse les attentes

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En cours de séance, l'action Société Générale conservait une avance d'environ 7,50%, dans un volume de plus de 6 millions de titres échangés, soit 25% de plus que la veille. Le rebond de la valeur atteint désormais 80% depuis un an. Le marché apprécie que les principales composantes du deuxième trimestre s'avèrent assez supérieures à ce qu'attendaient les analystes. Le produit net bancaire, l'équivalent du chiffre d'affaires pour les banques, s'est en particulier élevé à 6,2 milliards d'euros (+2,3%), alors que le consensus escomptait 5,8 milliards. De même, le résultat net part du groupe a doublé, à 955 millions (+119%), alors que le marché n'en attendait que 658 millions.

Société Générale explique ce parcours très honorable du trimestre par «une bonne performance commerciale, soutenue par d'importants efforts de réduction des coûts et une maîtrise du coût du risque». De fait, le coefficient d'exploitation a diminué de 2,6 points en un an et s'élevait à 62,3% à la fin du deuxième trimestre. Par métier, la période sous revue montre une bonne performance de l'activité de banque de détail en France, grâce en particulier à une accélération de la collecte des dépôts et une diminution de la charge du risque, c'est-à-dire le coût des défaillances de la clientèle.

L'activité de la banque à l'international reste décevante, même si elle est désormais bénéficiaire (59 millions), alors qu'elle avait perdu 231 millions au deuxième trimestre 2012. Quant à la banque de financement et d'investissement, elle a surtout été portée par les activités liées aux actions, comme les concurrents, car celles liées à l'obligataire et au conseil n'ont pas été aussi bien orientées. Au total, cette branche a affiché un produit net bancaire en progression de 38%, à 1,69 milliard d'euros. La branche services financiers spécialisés et assurances a été moins brillante, avec un produit net bancaire de 891 millions (+1,6%). Enfin, la banque privée, la gestion d'actifs (Amundi) et les services aux investisseurs, a vu son produit net bancaire (501 millions) reculer de 6%.

Indicateur clé de rentabilité, le rendement des fonds propres qu'affiche Société Générale, a été de 10% au deuxième trimestre, une fois corrigé d'éléments exceptionnels et des actifs gérés en extinction. L'analyste de CM-CIC Securities en conlut que l'objectif de 10% de rendement pour l'exercice entier devient «progressivement crédible», avec une structure financière en amélioration, même si la solvabilité reste encore, selon le courtier, inférieure à celle de plusieurs grandes banques européennes. 

Achetez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant