Société générale : 880 emplois supprimés

le
0
La banque, qui ne distribuera pas de dividende au titre de l'année 2011, mettra en place son plan d'économies à partir de début avril. La Société générale va également supprimer 700 emplois à l'étranger.

Les actionnaires et les salariés doivent sans doute faire grise mine. La Société générale ne distribuera pas de dividende pour l'année 2011 et va supprimer à partir de début avril 880 emplois dans sa banque de financement et d'investissement (BFI) en France. En novembre dernier, la banque avait annoncé «une centaine» d'emplois supprimés. Sept cents autres le seront à l'étranger.

Pour justifier le chiffre significatif de suppressions d'emplois dans son pays d'origine, la banque souligne «qu'ayant fait le choix de la place de Paris, plus de 50% des effectifs mondiaux de la BFI sont localisés n France».Dans un communiqué, la banque affirme que le plan annoncé en France doit être réalisé sans licenciement économique et sans départ contraint.

2500 CDI recrutés en 2012

La banque présidée par Frédéric Oudéa suit ainsi le même chemin que ses concurrents, Crédit agricole et BNP Paribas qui ont planifié la suppression de respectivement 850 postes et 373 en France.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant