Société de la Tour Eiffel : nouveau départ

le
0
Topaz, ensemble immobilier géré par Société de la Tour Eiffel, à Velizy. (© Société de la Tour Eiffel)
Topaz, ensemble immobilier géré par Société de la Tour Eiffel, à Velizy. (© Société de la Tour Eiffel)

Société de la Tour Eiffel n'en a pas tout à fait fini avec deux années de bras de fer boursier. Certes, la bataille pour le contrôle de la foncière de bureaux a été remportée l'été dernier par l'assureur-vie SMABTP. Mais l'épilogue n'est pas totalement écrit. Car cette prise de contrôle, après plusieurs surenchères, a donné au groupe mutualiste 89,88% du capital. Un niveau incompatible avec le statut Siic de Tour Eiffel. Celui-ci interdit à un actionnaire de détenir plus de 60% des parts. Tour Eiffel doit donc faire entrer de nouveaux actionnaires minoritaires dans son tour de table d'ici au 15 mai. Pour deux raisons.

Nourrir la croissance. Sous peine de devoir abandonner l'avantageux statut fiscal, Tour Eiffel doit donc agir vite. La foncière revendique déjà un patrimoine de 792 millions d'euros au 31 décembre, composé à 92% de bureaux. Mais elle entend bien retrouver des marges de man½uvre pour nourrir sa future croissance et acquérir de nouveaux immeubles. L'ambition ? Doubler le patrimoine d'ici trois à cinq ans. Un objectif de moyen terme qui, à brève échéance, passe par un retour du ratio d'endettement à 30-35% contre 47,7% à fin 2014.

Bloc "A lire aussi"

L'action décote par rapport à l'ANR. Mais, problème, l'opération n'est pas aussi simple qu'une classique augmentation de capital. Car le cours actuel,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant