Sochaux se paye Nantes et refuse de mourir

le
0

En grande difficulté en championnat et mené jusqu'à cinq minutes du terme, Sochaux a trouvé les ressources pour créer un nouvel exploit en quart de finale de la Coupe de France. Cette fois, c'est Nantes qui a été mangé par des Lionceaux affamés et qualifiés pour le dernier carré.

Le debrief

Supporters de Sochaux, accrochez-vous ! Aux abois en championnat, les hommes d’Albert Cartier parviennent à lutter pour ne pas descendre en National tout en tenant tête aux équipes du haut de tableau de la Ligue 1. Après Bastia et Monaco, c’est Nantes qui est tombé ce mercredi soir au stade Bonal, en quart de finale de la Coupe de France. Sur une pelouse très dégradée, la soirée avait pourtant mal commencé pour les Lionceaux, encore endormis dans le premier quart d’heure et sanctionnés par l’ouverture du score rapide de Guillaume Gillet. Invaincu depuis seize matchs toutes compétitions confondues, et troisième meilleure défense de Ligue 1, Nantes a cependant explosé. Face au dix-huitième de Ligue 2, les Canaris ont complètement craqué après avoir mené jusqu’à la 86eme minute de jeu. La faute à une frappe lointaine de Moussa Sao, le héros de la soirée côté doubiste.

En prolongation, Sochaux a dominé de la tête et des épaules une équipe nantaise étouffée dans l’entrejeu, à cause du travail de sape impressionnant de la paire Martin-Tardieu. Les buts de Sekou Cissé et de Moussa Sao, auteur d’un doublé, et les parades d’Olivier Werner, ont permis à la domination des locaux de se concrétiser au tableau d’affichage. Dans un stade en ébullition, Sochaux rejoint le dernier carré de la Coupe de France. Au moment où le FCSM traverse la pire période de son histoire, un coin de ciel bleu a décidé de résister à la grisaille franc-comtoise. Symbole d’un club qui refuse encore de mourir.

Le film du match

4eme minute (0-1)
But de Nantes ! Sur un centre venu de la droite d’Audel, Gillet profite des largesses défensives sochaliennes et échappe au marquage de Teikeu. Le Belge peut tranquillement tromper Werner de près de la tête.

25eme minute
Quelle occasion pour Sochaux ! Côté gauche, à l’entrée de la surface de réparation, Toko-Ekambi trompe Gillet sur son contrôle orienté. L’ancien attaquant du Paris FC décoche une frappe puissante qui termine sa course juste à côté du but nantais ! Dupé était battu.

58eme minute
Plein axe, Toko-Ekambi glisse un ballon parfait à Sacko. A la lutte avec Lenjani, l’attaquant sochalien tente une frappe mais l’Albanais contre sa tentative au dernier moment et concède un corner qui ne donne rien.

65eme minute
Centre haut de Thomasson depuis le poteau de corner. Au second poteau, Audel saute plus haut que Gibaud et reprend le ballon de la tête. C’est cadré, mais l’attaquant nantais ne parvient pas à mettre de la puissance. Werner n’est pas inquiété.

79eme minute
Sur un coup-franc de Martin envoyé dans la boite, Onguéné devance Gillet et place une tête dos au but. Dupé est lobée mais le ballon est repoussé par la transversale du gardien nantais !

86eme minute (1-1)
Egalisation de Sochaux ! En toute fin de match, Gibaud sert Sao plein axe. A 25 mètres, le Sochalien n’est pas chargé et frappe du gauche. Son tir fuyant trompe Dupé sur sa gauche !

94eme minute
Le corner nantais est rasant mais personne ne parvient à dégager le ballon qui arrive dans les pieds de Gillet au point de penalty. Le milieu nantais dévisse et n’attrape pas le cadre. C’est la première occasion de cette prolongation.

98eme minute (2-1)
But de Sochaux ! Côté droit, Gibaud et Caceres combinent bien. Le centre de l’ancien Dijonnais trouve S.Cissé en retrait. Ce dernier se détache de B.Touré et parvient à reprendre le ballon un peu dans son dos. Sa frappe croisée ne laisse aucune chance à Dupé.

106eme minute (3-1)
Troisième but de Sochaux ! Perte de balle de Cana dans son camp. Martin en profite et adresse une passe magnifique à Sao. A l’entrée de la surface, l’ancien Havrais ouvre son pied gauche et trompe Dupé. C’est la fête à Bonal !

111eme minute
Sur un long ballon, la défense sochalienne se laisse tromper, mais Werner a un superbe réflexe sur la tête de Cana. Le ballon revient sur Sigthorsson qui frappe à bout portant, mais Onguéné se sacrifie pour contrer sa tentative.

116eme minute (3-2)
But de Nantes ! Sur un cafouillage dans la surface sochalienne, Cana parvient à remiser de la tête vers Adryan. A l’entrée de la surface, le Brésilienne frappe fort du pied droit et trompe Werner !

Les joueurs à la loupe

Sochaux
Le héros SAO. Décrié par les supporters sochaliens depuis son arrivée il y a un an, l’ancien Havrais s’est mué en héros en égalisant dans les derniers instants d’une frappe lointaine, puis en marquant le troisième but. Déjà très bon contre Monaco au tour précédent, H.SACKO a encore été le plus dangereux des Sochaliens ce mercredi soir. Très actif dans son couloir, l’ancien Bordelais a donné du fil à retordre à Lenjani mais n’a pas été précis dans le dernier geste. Sur l’aile opposée, match intéressant de TOKO-EKAMBI qui, dans un autre style, a aussi posé des problèmes à la défense nantaise. Dans l’axe, MBOMBO a été plus discret, tandis que S.CISSE, entré en deuxième période, a marqué en prolongation, sur un très bon service de R.CACERES.

Dans l’entrejeu, Sochaux a souffert pendant le premier quart d’heure avant de réussir à monter d’un cran sous l’impulsion de TARDIEU, auteur d’un gros abatage. Plus serein que ILAIMAHARITRA. Un cran plus haut, F.MARTIN a passé la seconde en deuxième période où il fut omniprésent, notamment sur coup de pied arrêté, son point fort. Défensivement, TEIKEU est en retard au marquage de Gillet sur le but nantais. Dommage car par la suite, le Camerounais, tout comme ONGUENE, a tenu le choc. Le jeune vainqueur de la Gambardella a trouvé la barre de Dupé à dix minutes du terme. Dans les couloirs, match plus réussi pour FAUSSURIER que pour GIBAUD, parfois pris dans son dos, et un peu lent sur ses montées. Mieux au retour des vestiaires. WERNER ne peut rien sur les deux buts et a multiplié les arrêts de classe en prolongation.

Nantes
Excellent depuis son arrivée cet hiver, GILLET a encore été précieux à Bonal. Auteur de l’ouverture du score de la tête en tout début de match, le Belge a grandement facilité la tâche à ses coéquipiers. Un but inscrit sur un centre d’AUDEL, dangereux dans la première demi-heure, mais moins en vue par la suite. En pointe, SALA n’a pas réussi à prendre le dessus sur la charnière doubiste. Match plein de THOMASSON, dangereux sur le côté droit, alors que BEDOYA a été plus irrégulier, mais la relation technique entre les deux Nantais est vraiment intéressante. A la récupération, à côté de Gillet, B.TOURE a touché de nombreux ballons mais s’est fait bouger par le milieu adverse à partir de la demi-heure de jeu. Sur le premier but sochalien, on peut regretter le manque de pressing de sa part, mais c’est surtout sur la deuxième réalisation doubiste que le Malien est impliqué, en retard au marquage de Cissé.

Défensivement, après une entame moyenne, la charnière CANA-DJIDJI s’est bonifiée avec le temps avant de craquer complètement en prolongation. Sur les côtés, DUBOIS et LENJANI ont eu quelques sueurs froides avec les percées de Sacko et Toko-Ekambi. Notamment l’Albanais, plusieurs fois pris de vitesse, mais auteur d’un retour salvateur en début de deuxième période. Dans son but, DUPE n’est pas très inspiré sur l’égalisation adverse.

Monsieur l’arbitre au rapport

Chose suffisamment rare pour être signalée, Tony Chapron n’a sorti qu’un carton, pour un remplaçant nantais, Riou, pour des mots sur le banc. Sur une pelouse pourtant difficile, les joueurs se sont bien maîtrisés rendant la tâche assez simple à l’arbitre de la rencontre.

Ça s’est passé en coulisses…

- Dans un état catastrophique depuis quelques semaines, la pelouse du Stade Bonal sera changée le 14 mars, avant la réception de Nîmes en championnat.

- Waldemar Kita a annoncé ce mercredi que José Touré devrait intégrer l’organigramme du club nantais dans les prochaines semaines en tant que directeur du développement.

- La dernière rencontre de Coupe entre les deux équipes remonte à avril 2004, et une finale de Coupe de la Ligue remportée par le FC Sochaux aux tirs au but.

La feuille de match

COUPE DE FRANCE (Quart de finale) / SOCHAUX – NANTES : 3-2

Stade Bonal (10 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse en très mauvais état
Arbitre : M.Chapron (7)

Buts : Sao (86eme et 106eme) et S.Cissé (98eme) pour Sochaux - Gillet (4eme) et Adryan (116eme) pour Nantes

Avertissement : R.Riou (89eme) pour Nantes

Expulsion : Aucune

Sochaux
Werner (7) – Gibaud (5), Onguéné (6), Teikeu (cap) (5), Faussurier (6) – Tardieu (7), Ilaimaharitra (4) puis S.Cissé (61eme), F.Martin (7) – H.Sacko (6) puis R.Caceres (71eme), Mbombo (4) puis Sao (71eme), Toko-Ekambi (6)

N'ont pas participé : P.Camara (g), Fuchs, Ramare, Robinet
Entraîneur : A.Cartier

Nantes
Dupé (4) – Dubois (5), Djidji (5), Cana (4), Lenjani (4) – B.Touré (4), Gillet (6), Thomasson (6) puis Adryan (90eme), Bedoya (6), Audel (5) - Sala (4) puis Sigthorsson (71eme)

N'ont pas participé : R.Riou (g), Sabaly, Vizcarrondo, R.Gomis
Entraîneur : M.Der Zakarian

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant