Sochaux + Chine = cœur ? .

le
0

L'un des clubs emblématiques du football français pourrait bientôt tomber dans le giron chinois. C'est en tout cas la rumeur qui circule avec insistance depuis quelques mois. Une chose est sure : PSA est vendeur et les Doubistes entretiennent depuis pas mal de temps déjà des liens étroits avec l'Empire du Milieu. Va falloir conclure maintenant

Les premiers Chinois à avoir mis les pieds au FC Sochaux-Montbéliard sont deux jeunes joueurs débarqués dans l'anonymat en stage pour trois semaines en février 2014. Les derniers en date sont de riches businessmen qui auraient assisté très discrètement au dernier match disputé à Bonal face à Ajaccio le 17 janvier dernier, avant de visiter scrupuleusement les infrastructures du club. C'est ce que rapporte le quotidien local L'Est Républicain. Entre les deux a priori, aucun rapport, si ce n'est que les intéressés ont le même passeport chinois. Les apprentis footballeurs de passage il y a un an avaient obtenu leur stage grâce au partenariat noué entre le FCSM et le club local de Wuhan Zall, qui évolue en D2 locale. Wuhan, ville de 10 millions d'habitants située à l'intérieur des terres, dont l'un des premiers employeurs est le constructeur automobile Dongfeng, entré récemment dans le capital de PSA à hauteur de 14,1 %. Quant aux hommes d'affaires présents à Sochaux l'autre jour, ils ne viennent pas du tout de Wuhan mais de Hong-Kong, et ne font pas du tout dans les bagnoles mais dans les LED, via la société Ledus, une des leaders de ce marché porteur pour les particuliers, les entreprises mais aussi pour le secteur public avec l'éclairage urbain. Wuhan et l'automobile d'un côté, Hong-Kong et les LED de l'autre, aucun rapport sauf à considérer qu'on parle de Chine dans les deux cas. Curieux.
Un point commun avec l'Atletico ?
Curieux aussi, tous les autres liens entre le club doubiste et le grand pays d'Asie. En vrac, Stoppila Sunzu, qui a bien failli éviter au club la relégation en fin de saison dernière, évolue à Shanghai sous les ordres de Francis Gillot, ancien coach de la maison. Et l'actuel sélectionneur de l'équipe nationale n'est autre qu'un ancien entraîneur emblématique des Lionceaux, Alain Perrin. Dans le football mondialisé tel qu'il existe aujourd'hui, il se peut qu'il ne s'agisse là que d'une succession de hasards. Ou pas. Deux choses sont sûres, certaines et incontestable. Premièrement, PSA a trouvé une béquille en Chine pour essayer de redresser économiquement son activité automobile. Deuxièmement, le même groupe PSA cherche à vendre le club de Sochaux qu'il a fondé en 1928 et dont il est propriétaire depuis.

Interrogé en octobre par L'Est Républicain, Denis Worbe, l'actuel président du FCSM, était clair : " PSA a annoncé qu'il souhaite voir quelqu'un prendre...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant