Socgen-"Rien de nouveau sur les litiges", assure Oudéa

le
0
 (Actualisé avec précisions du DG) 
    PARIS, 11 février (Reuters) - Il n'y a eu aucun nouveau 
développement sur la question des litiges entre la Société 
générale  SOGN.PA  et des autorités publiques, a assuré jeudi le 
directeur général de la banque, qui a augmenté ses provisions 
sur ce segment.   
    "Il n'y a rien de nouveau sur les litiges existants", a dit 
lors d'une conférence de presse Frédéric Oudéa, évoquant 
simplement de la "prudence" de la part de son établissement, qui 
poursuit un audit interne. 
    Selon l'intermédiaire de marché Oddo, les provisions se sont 
révélées près de quatre fois plus fortes que prévu alors que la 
justice américaine cherche notamment toujours à déterminer si 
des banques ont contourné ses règles en matière d'embargo dans 
plusieurs pays. 
    Frédéric Oudéa a précisé que d'éventuelles discussions avec 
les autorités américaines ne commenceraient au plus tôt qu'à la 
fin 2016, voire en 2017.   
    A l'été 2014, BNP Paribas  BNPP.PA  a accepté de s'acquitter 
d'une amende record de 8,97 milliards de dollars et de plaider 
coupable de deux chefs d'accusation dans le cadre d'un accord 
avec les autorités américaines.    
    Le coût du risque de Société générale au quatrième trimestre 
s'est élevé à 1,157 milliard d'euros contre 746 millions 
attendus, notamment en raison notamment d'une provision 
supplémentaire de 400 millions d'euros pour les litiges, une 
enveloppe qui atteint 1,7 milliard à fin 2015. 
    Vers 10h50, le titre SocGen accusait une baisse de près de 
14%, la plus forte du CAC 40. 
 
 (Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant