Snowden : Washington négocie avec Hongkong

le
0
La justice américaine a lancé un mandat d'arrêt contre le «lanceur d'alerte» réfugié à Hongkong. Le consultant affirme que le Royaume-Uni espionne lui aussi les communications sur Internet. » Les États-Unis pirateraient les SMS chinois

Edward Snowden serait-il le nouveau Bradley Manning ? Le consultant de 30 ans, à l'origine des fuites sur le scandale Prism, est désormais sous le coup d'un mandat d'arrêt. Des responsables américains sont ce samedi à Hongkong pour négocier son extradition. La veille, la justice américaine a inculpé le jeune homme pour espionnage, ainsi que vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux. Edward Snowden risque une peine de dix ans de prison.

Mais à la différence du jeune soldat qui avait donné à WikiLeaks des centaines de milliers de notes confidentielles sur l'armée américaine, Edward Snowden s'est réfugié à l'étranger. Le «lanceur d'alerte» a fui vers Hongkong, territoire dont il loue la tradition de défense des...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant