Snowden : Orange aurait coopéré avec les services secrets français

le
0
Snowden : Orange aurait coopéré avec les services secrets français
Snowden : Orange aurait coopéré avec les services secrets français

Orange, un acteur essentiel du renseignement en France? Une enquête du Monde, basée sur une note extraite des archives de la NSA par le désormais célèbre Edward Snowden, fait la lumière ce jeudi sur les liens étroits qui unissent depuis plusieurs décennies l'opérateur historique français et  la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), l'agence de renseignement hexagonale. Selon Le Monde, ils «travaillent ensemble pour améliorer les capacités nationales d'interception sur les réseaux de communication et collaborent pour casser les cryptages de données qui circulent dans les réseaux».

La note sortie par l'ex-consultant de la NSA, un document interne des services secrets techniques britanniques (GCHQ), révèle que la DGSE bénéficie de la pleine coopération d' « un opérateur de télécommunication français » - que Le Monde identifie formellement comme étant Orange (anciennement France Télécom) - pour accéder aux données de ses clients. Ces données seraient partagées avec d'autres agences de renseignement, y compris à l'étranger. L'opérateur français mène aussi en partenariat avec la DGSE des recherches en cryptologie.

Trente ans de coopération

Contrairement aux contrats liant la NSA aux géants d'Internet, ce partenariat orange-DGSE n'est pas formel mais «consubstantiel» selon un ancien chef de service de renseignement français cité par Le Monde. Depuis au moins trente ans, cette coopération est ainsi «portée par des personnes habilitées secret-défense», au sein de trois services de l'entreprise : la direction des réseaux, qui a la main sur les stations qui réceptionnent les flux massifs de données, la direction internationale, qui gère les filiales de l'opérateur à l'étranger, et la direction sécurité, qui veille «sur les questions de protection de données et de déchiffrement».

Si la DGSE n'a pas désiré commenter ces révélations, le PDG d'Orange, Stéphane Richard, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant