Sneijder sauve les Pays-Bas

le
0

La Turquie a longtemps cru qu'elle allait venir s'imposer aux Pays-Bas. Mais à la 93e minute, Wesley Sneijder a permis aux Bataves de revenir au score, et de s'en sortir miraculeusement avec un point. Mais la route vers l'Euro sera longue.

Pays-Bas 1-1 Turquie Buts : Sneijder (93e) pour les Pays-Bas / Yilmaz (37e) pour la Turquie

La Hollande peut remercier Wesley Sneijder car elle n'était pas loin de se faire avoir, chez elle, par la Turquie. À 30 ans, le milieu de terrain du Galatasaray a couru, centré et tiré. Le tout, sans grand succès pendant une bonne partie de la rencontre. Pourtant, il aura fallu attendre la 93ème minute pour le voir être récompensé pour ses efforts. D'une frappe contrée, Wes permet à sa chère nation de rester en vie dans ce groupe A, après le nul de la République Tchèque et la victoire de l'Islande ce samedi. Ce soir, les Pays-Bas ont montré des qualités, certes, mais les hommes de Guus Hiddink ont surtout montré leurs fragilités, notamment leur naïveté défensive. Mais l'essentiel est ailleurs, les Bataves restent troisième devant leurs adversaires du soir, mais sont relégués à cinq longueurs de l'Islande, toujours aussi impressionnante depuis le début de ces éliminatoires. Les Oranje le savent, ils n'auront plus le droit à l'erreur.
Réalisme 1, Hollande 0
Dès le début de la rencontre, les Bataves mettent le pied sur le ballon et font courir les Turcs. Ces derniers savent que, même s'ils n'ont pas les qualités de leurs homologues hollandais, chaque contre ou chaque phase arrêtée peut être une occasion à jouer à fond. Le match est rythmé, mais aucune des deux équipes ne parvient à se montrer dangereuse. Il faut attendre la 22e pour voir Memphis Depay dégainer le premier, mais sa frappe, mollassonne, finit dans les gants de Volkan Babacan. Même si Sneijder tente de distiller de bons ballons, la domination des Oranje reste stérile. Plus incisifs, les hommes de Fatih Tehim essaient d'aller à 100 à l'heure dans le camp néerlandais. Ils sont d'ailleurs récompensés grâce à ce boulet de canon de Burak Yilmaz qui finit dans la lucarne de Jasper Cillessen (35e). Les Hollandais tentent de réagir, et alors que toute la Amsterdam Arena croit voir la déviation d'Huntelaar finir sa course dans les filets de Babacan, l'ancien gardien du Fener claque une sublime parade pour écarter la sphère de son but. Mi-temps. Les Turcs ont eu chaud, mais pour l'instant, ils tiennent leur exploit.





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant