SNCM : un syndicaliste écroué pour trafic

le
4
Quatre marins, dont un responsable CFTC de la SNCM, et onze autres personnes soupçonnées d'avoir organisé un trafic d'armes et de drogue entre Marseille et la Corse, ont été mis en examen.

Les policiers ont attendu un flagrant délit pendant près de deux ans. Camille Laboche, secrétaire général adjoint de la CFTC à la SNCM (une compagnie maritime qui assure des liaisons entre Marseille et la Corse) a été arrêté vendredi, à Ponte-Leccia (Haute-Corse). Il s'apprêtait à livrer un kilo de cocaïne à un membre présumé du milieu. Trois armes de poing ainsi qu'un silencieux ont été retrouvés à son domicile. Il a été mis en examen lundi soir pour «association de malfaiteurs en lien avec un trafic d'armes et trafic de stupéfiants» et écroué à la prison de Luynes, près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Cocaïne et armes à feu

Le syndicaliste avait, selon les premiers éléments de l'enquête, quinze marins sous sa houlette qui, contre rétribution, jouaient ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 le mercredi 18 sept 2013 à 11:41

    On comprend mieux leurs grèves répétées car ils ont besoin de se reposer ces petits syndicalistes. C'est très fatiguant de faire du trafic, il faut rester vigilant à tout moment....

  • ppetitj le mercredi 18 sept 2013 à 11:32

    Les syndicalistes ont le temps pour arrondir les fins de mois facile...

  • dotcom1 le mercredi 18 sept 2013 à 11:10

    Le syndicat du crime se porte bien dans le sud.

  • M2280901 le mercredi 18 sept 2013 à 10:51

    à la SNCM ce n'est pas un fait nouveau , trafics en tous genres