SNCM : les marins suspendent la grève, 80% du trafic rétabli dès ce soir

le
21
SNCM : les marins suspendent la grève, 80% du trafic rétabli dès ce soir
SNCM : les marins suspendent la grève, 80% du trafic rétabli dès ce soir

Après avoir décidé mercredi de débloquer le bateau de l'autre compagnie qui assure la liaison Corse-Continent, les marins de la SNCM ont voté ce jeudi la suspension de la grève.

La reprise du travail sera effective à partir de 19 heures. Les syndicats, rassurés la veille par un accord temporaire avec les actionnaires, semblaient pourtant hésitants jusqu'à la dernière minute. D'autant que dans la matinée, l'actionnaire Veolia avait confirmé qu'il souhaitait vendre sa part pour un euro symbolique.

En milieu d'après-midi, ce jeudi, la SNCM a annoncé la reprise de 80% du trafic dès jeudi soir et un rétablissement complet de ses liaisons maritimes à partir de vendredi. Le président du directoire nommé le mois dernier par l'actionnaire Transdev, Olivier Diehl, s'est félicité dans un communiqué de l'obtention d'un «accord de toutes les parties».

Afin de discuter de la suite, le délégué syndical CGT Frédéric Alpozzo a lui «exigé» un rendez-vous rapide avec Manuel Valls. Sur BFM TV, le délégué CGT Yann Pantel a estimé que le compromis trouvé avec les actionnaires permettrait de laisser du temps aux syndicats pour travailler sur d'autres solutions qu'un redressement judiciaire.

VIDEO. SNCM : la CGT débloque le navire de la Méridionale

«Besoin de clarification»

«Maintenant, notre exigence, c'est qu'il (le Premier ministre) doit recevoir les organisations syndicales dans les heures qui viennent», a lancé Frédéric Alpozzo peu avant le début de l'assemblée générale des marins. Et d'insister : «On a besoin de clarification de sa part. Il doit revoir sa position anti-républicaine, qui renie le dialogue social», a estimé le syndicaliste CGT.

QUESTION DU JOUR. Corse : faut-il sauver la SNCM ?

«Nous sommes en capacité de proposer une reprise du travail», avait déclaré mercredi soir le secrétaire général de la CGT de la SNCM, Jean-François Simmarano, à l'issue de trois jour de discussions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • andre40 le jeudi 10 juil 2014 à 17:59

    et en plus il faudrait leur dire merci de bien vouloir stopper la gréve? et bien sur leur payer les jours perdus? et renflouer les caisses pour l'argent perdu et éviter la faillite avec l'argent public, le notre quoi? tout devrait être publié dans ces accords de sortie de gréve, ce ne sont pas des secrets d'état, les français veulent savoir comme dirait Bourdin

  • opelin le jeudi 10 juil 2014 à 17:12

    Rendez-vous le 11 novembre pour la prochaine grève qui sera la dernière. Sympa une lettre de licenciement pour Noël.Je suis toujours sidéré de voir que des syndicalistes "exigent" quelque chose du gouvernement.La première chose qu'on apprend aux enfants c'est le respect, ces gens ont vraiment été mal éduqués.

  • M8252219 le jeudi 10 juil 2014 à 16:39

    a ben ils vont avoir moins de clients

  • lhonderm le jeudi 10 juil 2014 à 14:45

    Ca ose s'appeler marin, alors que la seule chose recherchée est de continuer à piquer dans les vivres et les recettes à bord, pour revendre dans les quartiers de Marseille. Non seulement il y a des casseurs d'entreprises, mais il y a aussi toute une affaire de recel.

  • Claouate le jeudi 10 juil 2014 à 14:42

    Dommage, trop tôtRDV dans 3 mois pour la même

  • Cambio17 le jeudi 10 juil 2014 à 14:37

    Rencontrez Valls ? Allez un jour de moins à bosser !!! Fainéants !

  • M2889755 le jeudi 10 juil 2014 à 14:33

    et nous on veut qu'ils valsent !

  • jbellet le jeudi 10 juil 2014 à 14:33

    le gouvernement fait une énième reculade sur le dos des français! comment faire comprendre a ces incompétents que nous ne voulons plus payer pour des bran.leurs, des casseurs d'entreprise qui s'engraissent sur notre dos

  • M8252219 le jeudi 10 juil 2014 à 14:12

    le napoléon n'est pas réparé ? et la valeur de l'indemnité servirait à boucher un trou de caisse ????? surprenant comme principe comptable!!. forte perte de la valeur de l'actif...mag/ouille et cie à liquider ou la cgt reprend la cie pour 0.10 €

  • rraclot le jeudi 10 juil 2014 à 13:51

    C'est bien, ils ont laissé leurs accessoires chez mémère!