SNCF : un rapport interne pointe la hausse de la masse salariale

le
3
SNCF : un rapport interne pointe la hausse de la masse salariale
SNCF : un rapport interne pointe la hausse de la masse salariale

Le document risque de faire grand bruit. La SNCF a vu sa masse salariale fortement augmenter ces dix dernières années alors même que ses effectifs baissaient de 14%. C'est ce que révèle un rapport confidentiel présenté en conseil d'administration fin septembre. Le document a été cité lundi par une lettre spécialisée, «MobiliCités». Ainsi les effectifs de l'entreprise sont passés de 178.260 personnes à 152.968 entre 2003 et 2013. Mais entre-temps, «la masse salariale a augmenté de 1,289 milliard d'euros». Lundi soir, la SNCF n'avait pas réagi aux sollicitations de l'AFP.

Parmi les raisons avancées de cette augmentation, estime «MobiliCités», le recours à des promotions individuelles, une augmentation de 32% en moyenne des remboursements de frais par agent et un taux d'encadrement passé de 1 pour 6,8 agents en 2003 à 1 pour 4,2 agents dix ans plus tard.

La récente réforme des retraites des cheminots, en repoussant l'âge de départ, a aussi provoqué le gonflement mécanique de la masse salariale. Du coup, «la rémunération moyenne du personnel de l'EPIC (Etablissement public industriel et commercial) SNCF augmente de 3,87% par an alors que l'inflation n'a progressé en France que de 1,56% entre 2003 et 2013», dévoile la newsletter.

Une divulgation qui tombe à point nommé...

Des syndicats ont estimé que la divulgation d'un rapport potentiellement explosif devait être mise dans le contexte de négociations à venir sur le régime des cheminots, alors que la réforme ferroviaire promulguée cet été va donner naissance au 1er janvier 2015 à une nouvelle structure qui réunira la SNCF et le Réseau ferré de France (RFF) actuels dans une même entreprise publique.

La mise en œuvre de cette réforme doit faire mercredi l'objet d'une première information du comité central d'entreprise (CCE).Avec ce type de rapport, «on vise à conditionner l'opinion publique et les salariés en interne» pour «faire comprendre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le mardi 21 oct 2014 à 07:29

    Vous avez dit crise?

  • monjohn le mardi 21 oct 2014 à 06:57

    Trop de chefs et pas assez d'indiens!

  • M2286010 le mardi 21 oct 2014 à 06:39

    Un chef pour 4 personnes!!! C'est malheureusement la règle dans l'administration, où la valeur d'une personne ne se mesure pas à ses capacités et ses réalisations, mais au nombre d'employés qu'il a en-dessous de lui...Une France a 2 vitesses vous-dites, alors la SNCF a un traitement TGV et le privé plutôt "locomotive à vapeur" !