SNCF : un cadre payé à ne rien faire

le
10
Un cadre de la SNCF estime être placardisé pour avoir dénoncé une fraude sur laquelle son employeur n'a jamais enquêté.
Un cadre de la SNCF estime être placardisé pour avoir dénoncé une fraude sur laquelle son employeur n'a jamais enquêté.

En ces jours difficiles, beaucoup de Français pourraient envier la situation de ce cadre supérieur, ingénieur des mines et diplômé de l'Essec. Quand bon lui chante, Charles Simon, 55 ans et salarié de la SNCF, sillonne la France (il ne paye pas le train) et rend visite à ses nombreux copains. C'est qu'il a le temps : depuis douze ans, cet habitant de Saint-Quentin, dans l'Aisne, attend une affectation. Et son employeur ne l'a jamais astreint à la moindre présence dans un bureau. En clair, il est "placardisé", mais sans placard.

Pourtant, Charles Simon n'apprécie guère cette situation, même s'il perçoit en brut chaque mois 5 496,69 euros (y compris une indemnité de résidence et une prime de gestion). La cause de sa mise à l'écart ? Entré en 1991 à la SNCF, il a été détaché en 2003 auprès de sa filiale Geodis Solutions, société de transport et de logistique. Là, il découvre "une fraude de 20 millions d'euros au préjudice de la SNCF".

Affecté à Saint-Denis, domicilié à Saint-Quentin

"Ces manoeuvres frauduleuses concernaient, entre autres, la dissimulation d'un rapport de la Cour des comptes relatif au chantier Éole (ligne E du RER) ainsi que des détournements de fonds lors de la construction du TGV Nord", détaille-t-il. Charles Simon, qui est défendu par l'avocat William Bourdon, affirme qu'après avoir informé sa hiérarchie dans un rapport confidentiel il est mis à la disposition...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • callamos le vendredi 14 aout 2015 à 08:10

    http://www.lameduse.ch/2010/06/18/la-sncf-a-t-elle-fait-gagner-indument-20-millions-d%E2%80%99euros-a-thomson-multi-media/

  • M4760237 le jeudi 13 aout 2015 à 13:39

    Un de désigné, 10000 dans l'ombre !

  • frk987 le jeudi 13 aout 2015 à 12:07

    J'en ai connu des dizaines....certains avaient des activités lucratives annexes alors ma foi...d'autres des activités bénévoles...et d'autres qui s'en rendaient malades. Quand un gouvernement quel qu'il soit réglera ces problèmes ??????

  • frk987 le jeudi 13 aout 2015 à 12:04

    De temps à autre une affaire comme celle là surgit, c'est par milliers qu'il y a ces situations dans le public et parapublic. Vous ne convenez pas la hiérarchie, au placard, si vous êtes suffisamment gradé on ne vous embêtera pas plus. Certains le vivent bien d'autres mal.....par contre le contribuable indirectement le vit très mal.

  • M8252219 le jeudi 13 aout 2015 à 11:58

    les supérieurs de l'époque du placardisé doivent être jugés et aller en taule pour corruption, non dénonciation de détournement de l'argent publique, ou détournement à leur profit.

  • mucius le jeudi 13 aout 2015 à 11:55

    Combien sont-ils dans sa situation à la SNCF, à EDF, dans les hopitaux, à la Sécurité Sociale, dans les ministères, dans les agences d'état, dans les mairies, dans les conseils généraux, dans les conseils régionaux etc etc....

  • jes.albe le jeudi 13 aout 2015 à 11:53

    5 496,69 euros par mois brut POUR NE RIEN FAIRE et il se plaind !! c est ridicule qu il vive qu il voyage il a de la chance moi je l envie , je gagnais plus que lui En Suisse mais je devais travailler !!! (et pas qu un peu !!)

  • M4841131 le jeudi 13 aout 2015 à 11:09

    la cgt va monter au créneau, c'est sûr !!!! à moins que les 20M d',€ , elle s'est ou ils sont passés

  • janaliz le jeudi 13 aout 2015 à 10:59

    A la différence du trousseur de ces dames, lui le dit et revendique de travailler...

  • M5503580 le jeudi 13 aout 2015 à 10:59

    12 ans avant de s'en inquiéter et/ou de quitter l'Entreprise, c'est long. Faut croire que ça ne le dérangeait guère. La retraite approche, ça sent le préjudice de carrière pour partir avec un bon pactole !