SNCF sécurise ses lignes pour l'été

le
0
La surveillance du réseau ferré a permis d'arrêter des voleurs de câbles en flagrant délit.

Deux silhouettes traversant à la hâte des voies ferrées pourtant grillagées, passé une heure du matin; deux autres grimpant sur une échelle pour tenter d'accéder aux connexions d'un feu de signalisation; des voitures curieusement stationnées à proximité de zones techniques normalement inaccessibles au public: de jour comme de nuit, les caméras infrarouges des hélicoptères EC-135 de la gendarmerie nationale dédiés, depuis février, à la surveillance du réseau SNCF, ont permis de réaliser quelques beaux flagrants délits. Et la société nationale est bien décidée à renforcer ses liens avec la gendarmerie à l'approche du grand chassé-croisé du mois d'août. Alors qu'un mouvement de grève se profilait hier soir encore dans les transports aériens, les autorités ne peuvent se permettre qu'un incident vienne perturber les départs et les retours en masse des vacanciers.

Enjeu économique

Le général Jacques Mignaux, directeur général de la gendarmerie nationale,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant