SNCF: les grèves ont coûté 150 millions €

le
0
D'après le président du groupe, Guillaume Pepy, ces coûts impacteront les comptes de la société au quatrième trimestre alors que le groupe vient à peine de revenir dans le vert.

Devant les députés de la commission du Développement durable de l'Assemblée nationale, Guillaume Pepy s'est montré très précis sur l'impact économique des récents mouvements sociaux sur son groupe. D'après lui, les grèves d'octobre sur la réforme des retraites ont coûté 150 millions d'euros à la SNCF.

Manque à gagner et coûts supplémentaires expliquent ce montant élevé qui a d'ailleurs été revu à la baisse. Guillaume Pepy explique en effet que le groupe public à été impacté à hauteur de 200 millions d'euros, mais que les sommes non dépensées (droits de circulation des trains, salaires...) ont permis d'abaisser ce montant de 50 millions d'euros. 

Prudence 

Ces chiffres concrétisent les annonces qui avaient été faites par la direction de la SNCF fin octobre. Cette dernière prévenait déjà que les effets de la grève pèseraient sur ses comptes du quatrième trimestre après un premier semestre marqué par un retour dans le vert avec un résultat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant