SNCF : grève reconduite malgré l'appel à la suspension par «solidarité» de Pepy

le , mis à jour à 00:58
10

Les assemblées générales ont toutes reconduit la grève, la plupart jusqu'à lundi, selon un porte-parole de SUD-rail, qui a appelé à un «durcissement de la mobilisation» alors qu'une ultime réunion de négociation sur le temps de travail des cheminots est prévue lundi.

 

CGT-cheminots et SUD-rail, les deux syndicats engagés depuis mercredi 1er juin dans une grève illimitées n'ont donc pas répondu favorablement à l'appel du président de la SNCF. Peu avant le vote des salariés, Guillaume Pepy avait dit souhaiter la suspension de la grève au sein de l'entreprise publique, au nom de la «solidarité» avec les Français qui subissent notamment les conséquences des intempéries. «Avec ce qu'il se passe, on a besoin en ce moment à la SNCF de tout le monde», affirmait le dirigeant d'entreprise. «Je sais qu'à la SNCF, les cheminots sont capables de mettre un instant leur drapeau dans la poche, par solidarité».

 

QUESTION DU JOUR. Comprenez-vous que la grève soit maintenue  ?

 

 

«Compte-tenu de ce que vivent les gens aujourd'hui, en région parisienne, dans la partie nord du pays, je suis sûr qu'avec cette situation, il y a pas mal de cheminots qui se disent que cette grève devrait être suspendue. Tout le monde devrait se poser la question sérieusement», ajoutait Guillaume Pepy. «C'est ce que les usagers attendent (...) de la solidarité», assurait-il encore. «Et la solidarité ça veut dire concrètement suspendre la grève».

 

Selon la direction, le taux de grévistes est tombé à 10,5% ce vendredi, contre 17% mercredi, premier jour de cette grève illimitée. Le trafic annoncé par la direction était ce vendredi de 6 TGV sur 10, 4 Transilien sur 10, 1 Intercités sur 3 et un TER sur 2. Pour samedi elle prévoit globalement 1 TGV sur 2, 1 Transilien sur 3, 1 Intercités sur 3 et 1 TER sur 2.

 

Les prévisions de trafic de la SNCF ce week-end publié par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 6 mois

    Les privilégiés et ceux qui ont un emploi à vie continuent d'enfoncer la France. Allez sur ces deux sites et vous aurez un aperçu de l'état de la France https://www.contribuables.org/ http://www.ifrap.org/retraite/retraite-fonction-publique-deux-nouveaux-avantages est des privilégiés qui font couler la barque. François 1er 1 000 milliards de prélèvements et impôts en 4 ans, déficit aggravé de 453 milliards (avec des taux négatifs), cadeaux aux fonctionnaires et régimes spéciaux, surtaxes/privé.

  • M3614016 il y a 6 mois

    Ce qui est formidable c'est que vous parlez de choses dont vous ne connaissez rien. Qui connait vraiment les conditions de travail d'un conducteur ou d'un contrôleur réellement sans dire "bin moi j'ai vu un reportage ......"

  • M3614016 il y a 6 mois

    Je suis touché que tu tentes de te mettre à notre niveau mais je constate que tu t'es trompé de sens !

  • Breizhll il y a 6 mois

    Désolé pour la conjugaison et les fautes d’orthographe, j'essaye juste de me mettre au niveau des cegetiste...

  • Breizhll il y a 6 mois

    Je relate un fait historique, chez les soviétiques une petite minorité de privilégiés syndiqués et encartés communistes prenaient des décisions pour une grande majorité de vrai travailleurs dure au labeur. L'histoire a démontrée que ces décisions ont été catastrophique pour ces travailleurs subissant le dictat de de cette minorité. Et la suite vous la connaissez les soviétiques et communistes consort on fait couler tout le système au détriment des travailleur qui n'avait pas leur mot à dire!

  • gvigner3 il y a 6 mois

    Les barons des régimes "SPECIAUX"

  • bsdm il y a 6 mois

    10% qui empèchent 90% de travailler : c'est la conception cgt du " centralisme démocratique"

  • M9941825 il y a 6 mois

    Même pas honte ces syndiqués ! ! ! !

  • phili646 il y a 6 mois

    MOI ,travailleur du privé j'apprécie que les cheminots ne se contentent pas d'un os à ronger. MOI, travailleur du privé je ne peut pas faire grève sans prendre le risque de me faire virer, MOI, travailleur du privé je remercie les cheminots de leur solidarité. MOI, travailleur du privé j'accomplirai mon devoir de citoyen l'an prochain !!!!

  • pversaul il y a 6 mois

    Sud rail, CGT même combat, plus nuls on ne peut pas trouver...